You are currently viewing Le Belgian National Orchestra et Martin Grubinger, le multi-percussionniste le plus talentueux au monde

Le Belgian National Orchestra et Martin Grubinger, le multi-percussionniste le plus talentueux au monde

MARTIN GRUBINGER : LE MULTI-PERCUSSIONNISTE LE PLUS TALENTUEUX AU MONDE
Une fois n’est pas coutume, pas de violoniste, de pianiste, de chanteur ou de violoncelliste à l’affiche. Pour ce concert du 20 mai à Bozar, le Belgian National Orchestra invite en effet le multi-percussionniste autrichien Martin Grubinger. Une soirée exceptionnelle vous attend, avec entre autres un concerto pour percussions écrit spécialement pour lui par le compositeur Avner Dorman. Ce concert, dirigé par le chef Hugh Wolff, sera proposé non seulement à Bozar, mais aussi à Saint Vith, Wiesbaden et Erlangen.
Un percussionniste légendaire
Martin Grubinger est l’un des percussionnistes les plus célèbres au monde. Il a donné des concerts mémorables, à La Scala de Milan, au Carnegie Hall de New York et au Gewandhaus de Leipzig. De nombreux compositeurs de musique classique ont écrit pour lui. Cependant, l’artiste s’est aussi fait un nom en dehors de la scène classique : en 2015, il a par exemple assuré avec son ensemble cosmopolite The Percussive Planet le mini-concert de la pause du Concours Eurovision. En région germanophone, Martin Grubinger est aussi le célèbre animateur de l’émission musicale KlickKlack à la télévision bavaroise. En tant que personnalité publique, il dénonce aussi avec beaucoup de conviction le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie : il est en effet résolument convaincu que la coexistence de différentes traditions, influences et origines est une incroyable source d’inspiration.

Regardez un des numéros de l’émission KlickKlack dans lequel Martin, en direct depuis Regensburg, donne quelques explications sur le concerto pour percussions de Bruno Hartl, en jouant.

Frozen in Time
Temps fort de la soirée, Frozen in Time, le concerto pour percussions spécialement composé pour Martin Grubinger par l’Israélo-américain Avner Dorman. Toute une série d’instruments de percussion y défilent : tambour, djembé, marimba, sonnaille, darbouka, vibraphone… Ce concerto, composé en 2007, est devenu un classique du répertoire. Les titres des trois mouvements – Indoafrica, Eurasia et The Americas – font référence aux trois grands blocs continentaux qui formaient autrefois la Pangée, un supercontinent.
Danses Symphoniques de Rachmaninoff
Le Belgian National Orchestra, dirigé par le chef Hugh Wolff, clôture la soirée avec les Danses symphoniques de Sergei Rachmaninoff. Dans cette œuvre composée en 1940 à Long Island (New York), les percussions sont mises en avant. C’est aussi l’occasion, pour le Russe, de jeter un regard nostalgique sur sa vie bien remplie. Dans le premier mouvement, Rachmaninoff cite le thème principal de sa Première Symphonie, dont la première fut un véritable désastre. Dans le troisième mouvement, il insère à la fois le thème du Dies Irae (symbole de la mort) et de l’Hallelujah de la liturgie orthodoxe (symbole de résurrection).
Info Pratique – Martin Grubinger
 

Hugh Wolff, chef d’orchestre
Martin Grubinger, percussion

 

Ven. 20.05.22 – 20.00 – Bozar

 

Giovanni Gabrieli, Canzon septimi toni a 8 (from: Sacrae Symphoniae)
Avner Dorman, Frozen in Time
Michael Torke, Javelin
Sergei Rachmaninoff, Symphonic Dances, Op. 45

Tickets »