le Bourgogne 2022 est un millésime généreux et prometteur

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

2022 nous offre ce que la Bourgogne sait faire de mieux : un millésime à la fois qualitatif et généreux ! Après trois belles années aux volumes (hélas) impactés par les aléas climatiques, ce millésime est le bienvenu : il va permettre de détendre le marché et de reconstituer les stocks.

Si de petites disparités existent selon les cépages, la vigne a globalement très bien résisté à une météorologie assez extrême, sachant tirer profit de la moindre petite averse. Alors que les vins commencent leur élevage dans des caves remplies sur 2 à 3 hauteurs de tonneaux, vignerons et négociants sont heureux : 2022 saura séduire les palais des amateurs du monde entier !

L’année météo aura été une nouvelle fois intense, entre gel, canicule et sécheresse. Le débourrement, plus tardif que ces dernières années, a partiellement protégé le vignoble du gel d’avril. Ensuite, grâce à l’équilibre subtil qu’elle entretient avec le terroir de Bourgogne, la vigne a traversé sans dommage quatre épisodes caniculaires et un manque d’eau généralisé. Cet équilibre se retrouve dans les moûts qui, de l’avis général, présentent des degrés maîtrisés. Les vins sont de belle facture, avec une jolie concentration et de jolis équilibres. Ce millésime étonne : malgré les conditions très chaudes de l’année, ses arômes de fruits frais et sa jolie vivacité lui ouvrent un bel avenir.

Dans cette vidéo, 3 jeunes vignerons de Bourgogne vous racontent leur année dans les vignes et à la cave :