Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

C’est ce que révèle une nouvelle étude menée à l’Imperial College de Londres.*

On sait déjà depuis plusieurs mois que le c o v i d s’attaque à notre système nerveux, ce qui explique que la perte du goût et de l’odorat est l’un des symptômes les plus courants chez les personnes infectées.

Mais il semble de plus en plus clair qu’il s’attaque directement aux cellules de notre cerveau.

L’équipe du Professeur Adam Hampshire de l’Imperial College de Londres a analysé les résultats des tests cognitifs de 84’285 personnes ayant contracté le v1rus ou suspectées de l’avoir contracté. 

Ces tests sont normalement utilisés pour suivre l’évolution des patients atteints d’Alzheimer. 

Les résultats de cette étude indiquent que les malades ayant souffert d’une forme grave de l’infection “obtiennent de moins bons résultats aux tests cognitifs dans plusieurs domaines que ce à quoi on pourrait s’attendre compte tenu de leur âge”

Le Professeur Adam Hampshire va même jusqu’à dire que cette baisse de performance équivaut à un vieillissement du cerveau de 10 ans chez ces personnes infectées.

Il faudra sans doute encore plusieurs années avant de comprendre le véritable niveau de gravité des conséquences d’une contamination sur notre cerveau.

Mais ces premières analyses nous rappellent quelque chose de fondamental : notre cerveau est, de loin, l’un de nos organes les plus précieux et les plus fragiles.

Et c’est la raison pour laquelle je vous invite à découvrir ci-dessous la nouvelle enquête fascinante de mon confrère Dominique Defort.

Vous y découvrirez un moyen simple et puissant pour protéger votre cerveau contre un autre danger encore plus grave et auquel chacun de nous est confronté.

Des chercheurs ont découvert qu’une substance provenant du fond des océans est le carburant n°1 pour alimenter notre cerveau jusqu’à 90 ans et même au-delà

Malheureusement, l’Autorité Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) estime que 9 Français sur 10 ne consomment pas assez ce précieux aliment

Et ce déficit augmente dangereusement les risques de troubles liés au vieillissement cérébral

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, notre cerveau détient des ressources insoupçonnées qui peuvent être protégées et stimulées, y compris si vous avez plus de 50 ans, plus de 60 ans et même plus de 70 ans

Comme tout le monde, il peut vous arriver d’oublier un nom, un rendez-vous ou d’avoir « quelque chose sur le bout de la langue » que vous ne retrouvez pas

Mais lorsque ces oublis deviennent fréquents, ils peuvent vouloir dire que quelque chose ne va pas et qu’il est temps d’agir avant qu’il soit trop tard

Dans cette nouvelle enquête accessible ci-dessous, vous allez découvrir ce précieux aliment qui agit comme un bouclier pour notre cerveau, notre mémoire, notre vivacité d’esprit, notre concentration

Rendez-vous compte : une étude menée par des chercheurs américains a montré que cet aliment est même capable de faire grossir notre cerveau

Encore plus impressionnant : une étude de 2017 a même prouvé que cet aliment peut aider à reconstruire des neurones endommagés après un accident

Alors imaginez les bienfaits de cet aliment pour tous ceux qui, peut-être comme vous, veulent simplement retrouver plus d’énergie mentale et garder le plus longtemps possible leurs facultés intellectuelles et leur mémoire pour vivre en toute indépendance et entouré de leurs proches…

Découvrez ci-dessous ce précieux aliment pour votre cerveau.

Puisque cet aliment est capable de tels exploits, imaginez à quel point il peut vous aider à vous sentir encore plus jeune dans votre tête

Avec toute l’énergie dont vous avez besoin au quotidien pour organiser vos journées, réaliser vos activités, répondre du tac-au-tac dans les discussions…

Ou pour trouver une solution à un problème complexe qui nécessite que vous vous concentriez pour le surmonter

Et imaginez à quel point, vous pourriez vous sentir plus tranquille et plus confiant dans l’avenir en sachant que votre cerveau…

… au lieu de fonctionner au ralenti, retrouve toute l’énergie dont il a besoin pour fonctionner à plein régime, quel que soit votre âge

Encore mieux : imaginez maintenant retrouver l’agilité intellectuelle de vos 20 ans et la combiner avec l’expérience et la sagesse accumulées au fil du temps

Plus que jamais, le monde dans lequel nous vivons a besoin de personnes d’expérience et qui sont pleinement impliquées dans les événements que nous vivons tous

Dans les années à venir, vos enfants, vos petits-enfants et bientôt peut-être vos arrière-petits-enfants auront plus que jamais besoin de vous dans les années

Serez-vous un fardeau pour eux ? Ou serez-vous leur boussole ?

Saurez-vous leur faire profiter de votre expérience, de vos souvenirs, de vos réflexions, de vos idées, de vos découvertes ?

Ou serez-vous trop diminué mentalement et intellectuellement pour les aider ?

Le Professeur Nicolas Cherbuin a analysé plus de 2000 études portant sur des milliers de personnes âgées de 60 à 64 ans

Il a également photographié l’évolution du cerveau de milliers de volontaires grâce à de nouvelles techniques d’imagerie médicale

Et il est convaincu que nous pouvons protéger notre cerveau grâce à ce simple aliment qui vous est révélé dans l’enquête accessible ci-dessous.

Car de nouvelles recherches ont permis de découvrir que cet aliment agit comme un super-carburant pour notre cerveau

  • Cet aliment est si précieux que le célèbre chercheur américain Stephen Cunnane a établi que, il y a 1,5 million d’années, cet aliment nous a permis de développer notre cerveau de manière extraordinaire alors que l’Homme n’était alors pas beaucoup plus évolué que le singe
  • Cet aliment tient également le premier rôle dans la formation de notre cerveau lorsque nous sommes dans le ventre dans notre mère puis lorsque nous sommes enfant et que notre cerveau se forme et se développe
  • De nombreuses études montrent aussi que cet aliment peut augmenter la taille de notre cerveau et améliorer notre mémoire, notre quotient intellectuel, nos capacités d’attention et de concentration, quel que soit notre âge
  • Encore plus fascinant, une étude menée en 2017 suggère que cet aliment peut contribuer à réparer nos neurones lorsque ceux-ci ont été abîmés lors d’un accident ayant entraîné un traumatisme crânien

Prenez soin de vous,

Léopold Boileau