Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Le #Covid-19 a un impact lourd sur les soins #médicaux

En 2021, 3,7% des Belges ayant besoin de soins médicaux ne les ont pas reçus. Ce chiffre atteint 8,4% dans la Région de Bruxelles-Capitale, contre 5,9% en Région wallonne et 2,2% en Région flamande.

Les chômeurs (8,6%), les Belges dans les tranches de revenus les plus basses (7,5%), les locataires (6,3%) et les personnes isolées (6,2%) apparaissent comme les groupes les plus précaires.

Alors qu’en 2019 77,7% et en 2020 64% des personnes ayant un besoin non satisfait ont indiqué que la raison principale était financière, ce n’est plus le cas en 2021 (41,3%). Elles font plutôt référence, entre autres, aux longues listes d’attente. La pandémie de COVID-19 a joué un rôle important à cet égard: 66,4% de toutes les personnes ayant des besoins non satisfaits indiquent que les raisons sont liées au COVID. Ce chiffre grimpe même à 92,2% pour celles qui invoquent d’autres raisons que financières, notamment une liste d’attente trop longue.

Les besoins non satisfaits en matière de soins dentaires ont atteint 7,9% en 2021. Cela signifie qu’un peu moins de 8% des Belges n’ont pas reçu les soins dentaires nécessaires. Ce taux est de 13,3% à Bruxelles, de 10,5% en Wallonie et de 6,3% en Flandre. Là encore, d’autres raisons (notamment les listes d’attente) ont pris le pas sur les raisons financières. 83,9% des Belges qui n’ont pas reçu de soins dentaires pour cette raison font le lien avec la situation du Covid-19. Source Statbel