Le « pass musées » est un atout pour le secteur muséal

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Le « pass musées » est un atout pour le secteur muséal

Malgré les restrictions liées au Covid, le pass musées continue sa progression. L’abonnement le plus généreux aux musées belges a été utilisé un demi-million de fois en 2021 et donne aujourd’hui accès à 211 musées dans notre pays. Ces visites ont généré environ 2,5 millions d’euros de revenus pour le secteur des musées, soit une augmentation de 65 % par rapport à 2020.

Après une année Covid plutôt agitée en 2020, avec deux fermetures obligatoires, le secteur des musées a prudemment progressé en 2021. Notamment grâce à un solide ensemble de mesures de sécurité, les musées ont pu rester ouverts toute l’année. Si les touristes étrangers sont restés  absents, les visiteurs belges ont peu à peu retrouvé le chemin de ces lieux de culture. En Belgique, le principal moteur de ces visites semble être le pass musées, l’abonnement qui donne accès à plus de 200 musées pendant une année entière. L’année dernière, pas moins d’un demi-million de visites de musées ont été effectuées avec le pass musées, soit une augmentation de 60 % par rapport à 2020.

26 nouveaux musées

Malgré la pandémie, le pass musées a clôturé l’année sur des chiffres record : les plus élevés depuis son lancement en 2018. Près de 90.000 abonnements ont été vendus en 2021, soit plus de 50 % de plus qu’en 2020. Les versements effectués par le pass musées au secteur des musées ont atteint 2,5 millions d’euros, un montant record. La croissance du pass est évidente  non seulement au niveau des ventes, mais aussi au niveau du nombre de musées qui adhèrent au système. En 2021, 26 nouveaux musées ont rejoint l’offre, dont le Musée du Jouet, la Bibliothèque Patrimoniale Hendrik Conscience, Le Delta et le Musée d’archéologie de Tournai.

Convaincre toujours plus de gens

Aujourd’hui, le compteur affiche 211 musées et, selon la directrice Erika T’Jaeckx, ce n’est certainement pas la fin : « Ces chiffres prouvent que nous réussissons notre mission : attirer  de plus en plus de gens aux musées. Et nous allons continuer à le faire. En 2022, nous avons encore de nombreux nouveaux musées en vue. » Entre-temps, l’organisation travaille également sur une version numérique du pass musées qui verra le jour au printemps.

Photos : ©Bernard Rosenbaum