Le plus ancien écoquartier public bruxellois s’etend

 

En 2013 était livrée à Haren – sur le territoire de la Ville de Bruxelles- la phase I du premier complexe de logements de la Régie foncière de la Ville de Bruxelles construit selon le standard passif. A présent, le projet en est à sa phase III, dont la livraison est imminente. Cette troisième phase, conçue par les architectes d’Urban Platform et construite par les Entreprises Louis De Waele toujours pour le même maître d’ouvrage, ajoute au quartier 41 nouveaux logements dont 30 % pour des seniors, une salle polyvalente et un parking souterrain avec 35 emplacements.

L’objectif du maître d’ouvrage public est encore de proposer des logements locatifs abordables qui soient agréables à vivre par leurs occupants. Ceux-ci profiteront des aménagements paysagers (potagers, espaces de jeux, pergolas, …) tout en ne devant pas supporter de charges énergétiques importantes. Les logements sont au standard passif. La production d’eau chaude autant sanitaire que pour le chauffage est assurée au moyen de chaudières individuelles. Les panneaux photovoltaïques implantés sur les toitures des immeubles alimentent les groupes doubles flux pour les appartements. L’eau de pluie est récupérée.

Articulation urbaine subtile

Pour les architectes, il s’agissait d’une part de mettre à l’honneur le site paysager classé du Castrum adjacent au projet et, d’autre part, de profiter de la présence d’un dénivelé important et de voies ferrées en bas de la parcelle pour proposer une implantation qui préserve l’intimité des habitations existantes tout en densifiant l’habitat sur le site avec des habitations orientées en fonction de la course du soleil. Les trois bâtiments ont une hauteur maximale de R+2. Les façades offrent des grandes baies jusqu’au sol pour l’ensemble des espaces.

Jeu de briques en façade

Les nouveaux bâtiments se démarquent des immeubles existants par un vocabulaire atypique en façade dans lequel un jeu de différentes textures de brique anime les façades principales tandis que les pignons sont traités au moyen des briques disposées en quinconce. Les briques choisies pour ce faire sont deux briques du fabricant Nelissen : Noir et Noir Wasserstrich de la collection Rodruza. Un mortier pour joints minces de couleur gris foncé, parfaitement assorti aux briques Nelissen et appliqué en joint de 6 mm, vient encore renforcer l’expression architecturale forte. Photo © Urban Platform. Source Architectura

RECOMMANDÉ POUR VOUS