Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

Le retour de la nature en ville : Schaerbeek accueille l’âne Napoléon, de nouveaux animaux et redéploye son animalerie



Si Schaerbeek est reconnue pour son architecture exceptionnelle, ses belles avenues, ses espaces verts et son cadre de vie, moins nombreux sont ceux qui connaissent l’animalerie communale logée au cœur du Parc Josaphat. Accueillant des animaux de basse-cour et deux ânes, symboles de la commune, ce site remarquable va connaitre un renouveau dans les semaines et mois qui arrivent. Via l’augmentation et la diversification des animaux et l’amélioration de la gestion du site, l’ambition de la commune est de redéployer cet espace vert pour le plus grand plaisir des promeneurs et des Schaerbeekois, qu’ils soient petits ou grands.

« Véritable vitrine de la nature en ville, l’animalerie communale est un petit joyau au cœur du Parc Josaphat auquel je souhaite redonner tout son écrin. » indique Deborah Lorenzino, Echevine des Espaces Verts et du Bien-être animal à Schaerbeek. « En accueillant l’âne Napoléon et bientôt 11 autres animaux supplémentaires issus en grande partie du refuge Help Animals, notre commune souhaite contribuer à l’embellissement du parc, l’attractivité du site pour les promeneurs mais surtout la qualité de vie et le bien-être des animaux. Schaerbeek montre ainsi que le retour de la nature en ville est possible ! »

L’Echevine et la cellule Equidés en charge de l’animalerie ont eu le plaisir d’accueillir aujourd’hui en plein cœur du Parc Josaphat, Napoléon, le nouvel âne adopté par la commune de Schaerbeek. Ce dernier est né le 10 octobre 2017 et a été acheté à un éleveur. C’est un âne Baudet du Poitou, une race caractérisée par sa grande taille et un pelage dense et long. Il a été débourré par un ostéopathe et pourra participer, comme ces congénères Gribouille et Camile, aux opération de vidange des corbeilles du Parc.

Si l’adoption de ce nouveau « citoyen » vient s’inscrire dans l’héritage du patrimoine communal, Schaerbeek étant couramment désignée « la cité des ânes », l’arrivée de ce nouvel animal n’est que la première étape symbolique d’un redéploiement de l’animalerie communale. En effet, 11 nouveaux animaux seront adoptés ou achetés dans les prochaines semaines afin de permettre aux citoyens de redécouvrir la nature en ville et de retisser un lien avec les animaux : 2 Moutons, 2 Boucs nains, 3 Cygnes (1 mâle & 2 femelles), 1 couple de dinde Rouge d’Ardenne et 2 Pintades. Parmi les nouveaux arrivants, les moutons, les boucs nains et les pintades seront adoptés directement auprès de l’ASBL Help Animals qui s’occupent d’animaux abandonnés ou saisis. Dès réception de tous les animaux, l’animalerie aura atteint sa capacité maximale d’accueil.

Outre l’augmentation du nombre et de la diversité des animaux, ce projet de revitalisation de l’animalerie communale vise à améliorer la gestion du site actuel via de nouveaux investissements tels que la réalisation de panneaux pédagogiques et ludiques pour une meilleure information au public autour du site. Ces panneaux sont en cours de réalisation avec le soutien de la cellule pédagogique du Service Espaces verts.

Ce projet s’inscrit ainsi dans les actions d’amélioration de la qualité de vie en ville mené par la commune de Schaerbeek. Il vise le rapprochement des habitants à la nature et au contact des animaux à travers la gestion d’un environnement urbain qualitatif et d’une gestion 100% durable du site classé du Parc Josaphat