Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Le mardi 26 avril 2022, Sa Majesté le Roi s’est rendu chez Sciensano pour faire plus ample connaissance avec les activités scientifiques de l’institut.

Accompagné de Frank Vandenbroucke, ministre de la Santé publique, le Roi Philippe a visité Sciensano afin de découvrir les différentes activités scientifiques exercées en son sein. Le Roi s’est entre autres intéressé en détail au principe One Health qui constitue le point de départ commun de toutes les activités scientifiques de l’institut.

Sa Majesté s’est également montrée particulièrement intéressée par la manière dont Sciensano se prépare en permanence à affronter différentes situations de crise en matière de santé publique et est à tout moment prêt à assister les autorités fédérales et régionales belges et les autorités internationales sur le plan scientifique pour qu’elles puissent gérer une crise. Quelques scientifiques de Sciensano l’ont illustré à l’aide de sujets divers, comme par exemple le suivi de la grippe aviaire dans notre pays et l’analyse des risques liés aux matériaux en contact avec les denrées alimentaires.

Notre Roi a également pu découvrir personnellement comment Sciensano aide les autorités à maîtriser une crise lors d’une visite à notre laboratoire de recherche des agents pathogènes dans les denrées alimentaires. Il a ainsi procédé lui-même à une des expériences que pratiquent nos scientifiques afin de détecter les salmonelloses.

Frank Vandenbroucke en a profité pour remercier les collaborateurs de Sciensano pour les efforts et l’engagement considérables dont ils ont fait preuve en tant qu’experts et en tant qu’institution scientifique au cours de la pandémie de COVID ces deux dernières années. «Votre expertise et vos avis ont été d’une grande valeur pour nous, les décideurs politiques, pour pouvoir prendre les décisions et les mesures adéquates pour protéger autant que possible la santé de nos compatriotes. Grâce à votre surveillance et à votre rapportage, les décideurs, les médias et la population ont eu accès à tout moment aux dernières informations sur le nombre de contaminations et le déroulement de la campagne de vaccination. Et grâce aux efforts de votre équipe de communication et d’experts, comme le professeur Steven Van Gucht, vous avez partagé — dans plus de 200 conférences de presse et d’innombrables interventions dans les médias — les dernières connaissances et les bons conseils d’une manière très accessible. Vous avez toujours fait preuve de clarté, sans vous dérober, mais surtout de manière honnête. C’était à chaque fois un défi d’expliquer le POURQUOI des décisions, un défi qui a plus d’une fois donné du fil à retordre aux responsables politiques. Et donc, cette interaction, cette coopération, en coulisse et sur le devant de la scène, entre Sciensano et les décideurs politiques, a été cruciale au bon déroulement du processus.  Avec toutes ces activités, vous avez montré que la science n’est pas isolée dans une tour d’ivoire, mais qu’elle est proche des gens et au service de la société. Et cela mérite nos remerciements et notre admiration.» a-t-il ajouté.

« Quand on dit Sciensano, on pense au COVID-19 et au rôle essentiel que Sciensano a joué dans la lutte contre la pandémie. Toutefois, Sciensano ne s’engage pas seulement pour la santé humaine mais aussi, et on ne le sait pas assez, pour la santé animale et la sécurité alimentaire. Sciensano est un acteur indispensable au niveau belge et européen d’une approche de la santé au sens large qui s’inscrit dans le concept One Health. », explique David Clarinval, le ministre de l’Agriculture.

Nous remercions Sa Majesté de son intérêt marqué pour Sciensano et de l’appréciation que nous avons reçue lors de sa visite pour notre travail scientifique et pour les personnes qui, de près ou de loin, travaillent chaque jour à sa réalisation.