Le siège de la banque ING est protégé


 

Le Gouvernement bruxellois a décidé récemment, sur proposition de Pascal Smet, Secrétaire d’Etat en charge de l’Urbanisme, de protéger le siège d’ING rue Marnix en l’inscrivant sur la liste de sauvegarde du patrimoine Bruxellois. Construit par Gordon Bunschaft fin des années 50 le siège de la BBL, devenue ING, avenue Marnix est un bâtiment exceptionnel. L’une des seules réalisations signée Gordon Bunschaft en Europe.

« Après l’immeuble de la Royale Belge et le C.B.R. nous poursuivons la protection des bâtiments emblématiques modernes avec le bâtiment ING. Conçu par une star de l’architecture des années 60, ce bâtiment moderne a ses racines dans l’architecture classique. La pureté des lignes, la beauté des matières lisses, la rationalité du plan et de l’organisation des espaces en fait un exemple du style international. En l’inscrivant sur la liste de sauvegarde, nous le protégeons mais nous rendons aussi possible sa rénovation, prévue dans les mois à venir. Dans ce cadre de celle-ci j’entends aussi mener une réflexion, avec les communes, sur le réaménagement des espaces publics adjacents afin d’y réduire la présence de la voiture», a déclaré Pascal Smet, Secrétaire d’Etat en charge du Patrimoine.

« La protection officielle de Marnix en tant que monument démontre une fois de plus que les employés de notre banque travaillent dans un bâtiment exceptionnel. Nous allons entamer une rénovation profonde de ce bâtiment avec les plus hautes ambitions environnementales. Nous l’adapterons aux nouveaux besoins de nos employés avec un équilibre entre travail collaboratif au bureau et plus individuel à la maison. De plus, l’exceptionnelle collection d’art de la banque restera accessible au public. Cette rénovation doit pérenniser le caractère iconique du bâtiment tout en l’orientant vers le futur», dit Peter Adams, CEO d’ING Belgique.

La rénovation de Marnix vise la certification BREEAM Outstanding, l’un des certificats de durabilité des bâtiments les plus élevés et la certification Well Platinum en terme de bien-être au travail. Pour mémoire le site est celui de l’ancien hôtel particulier de la famille Lambert (1885), qui occupait le coin de l’avenue Marnix et de l’avenue des Arts. Léon Lambert prend contact avec la firme Skidmore Owings et Merill (SOM) et son architecte Gordon Brunschaft pour l’élaboration du projet. Bunschaft s’engage dans une recherche de cohésion avec l’architecture classique des environs immédiats, voulant tenir compte de l’histoire architecturale de la ville européenne qu’il désire interpréter de façon personnelle. Il exprime d’emblée sa volonté d’expérimenter les différentes possibilités offertes par la combinaison d’éléments préfabriqués en béton.(…)

RECOMMANDÉ POUR VOUS