L’Ecolabel européen, 30 ans de Flower Power

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


Depuis 1992, le label en forme de fleur joue un rôle essentiel dans la mise sur pied d’une production et d’une consommation durables. Grâce à des critères rigoureux par catégorie de produit, l’EU Ecolabel offre aux consommateurs européens la garantie de reconnaître des produits de qualité, respectueux de l’environnement et de leur santé. C’est pourquoi aujourd’hui, dans le cadre de son anniversaire, le SPF Santé publique a décidé de mettre à l’honneur l’Ecolabel européen ainsi que les détenteurs de licence qui ont fait le choix d’une fabrication durable. Ce label joue un rôle important, notamment dans la transition vers l’économie circulaire et dans son interdiction d’utiliser des perturbateurs endocriniens dans les produits cosmétiques.

De moins en moins de perturbateurs endocriniens

Les critères actualisés pour les cosmétiques porteurs de l’EU Ecolabel interdisent les perturbateurs endocriniens, les nanomatériaux, les phtalates, les parabènes et les microplastiques. C’est une excellente nouvelle car les perturbateurs endocriniens (PE) sont potentiellement néfastes pour la santé humaine, notamment chez les femmes enceintes et les jeunes enfants, ainsi que pour l’environnement.  Aujourd’hui, c’est même devenu un enjeu de santé publique primordial car ils sont omniprésents dans la majorité de nos produits de consommation. C’est une des raisons pour laquelle le SPF Santé publique vient d’adopter le NAPED, le premier plan national visant à réduire notre exposition et celle de l’environnement aux perturbateurs endocriniens.

Une des actions futures du NAPED sera d’uniformiser et de renforcer les critères d’exclusion concernant les PE pour les produits porteurs de l’Ecolabel européen, à chaque révision de ces critères et/ou lors du développement de nouvelles catégories de produits. L’objectif est d’interdire à terme l’utilisation de tous les PE identifiés dans les critères d’attribution de l’Ecolabel européen.

Essentiel pour l’économie circulaire

L’EU Ecolabel est un instrument incontournable dans la transition vers une économie circulaire, considérée comme le modèle économique le plus adapté pour répondre aux enjeux géostratégiques et environnementaux actuels. L’économie circulaire repose sur le cycle de vie des produits et l’EU Ecolabel est un label environnemental qui prend en considération l’ensemble du cycle de vie d’un produit, depuis l’extraction et la sélection des matières premières, en passant par la consommation d’énergie, jusqu’au moment où le produit est jeté comme déchet.

Les critères de l’Ecolabel européen constituent un excellent point de départ pour les entreprises qui souhaitent s’aligner sur les objectifs de l’économie circulaire.  Parmi les objectifs, on retrouve l’utilisation accrue des ressources déjà présentes sur le marché afin de réduire l’exploitation des matières premières primaires, la diminution des déchets et la réduction des pressions environnementales.  Ce label récompense justement les produits innovants, durables, d’excellente qualité, contenant davantage de contenu recyclé et peu d’emballage. Le label écologique de l’UE est donc un outil recommandé pour les entreprises belges qui veulent intégrer les dimensions de l’économie circulaire et les processus de production durables dans leur activité.

Des critères rigoureux

L’EU Ecolabel se bat depuis des années contre le ‘greenwashing’. Les labels écologiques sont de plus en plus nombreux, mais l’EU Ecolabel se différencie par un examen complet du cycle de vie d’un produit. Les produits qui portent l’EU Ecolabel sont plus écologiques, fiables et plus doux pour votre santé. Pour détenir ce label, ils doivent satisfaire à une sélection de critères très rigoureuse. Afin d’éviter des réactions allergiques, les langes et les savons et les shampooings pour enfants ou pour peau sensible ne peuvent pas contenir de parfums.

Seuls 10 à 20 % des produits sur le marché peuvent obtenir l’EU Ecolabel. Il s’agit des produits les plus respectueux pour l’environnement. Pour garantir la qualité du label et répondre aux dernières innovations, les critères sont régulièrement revus. L’efficacité est également prise en compte. Aujourd’hui, l’EU Ecolabel comptabilise pas moins de 90.000 produits et services allant des produits d’entretien, des mouchoirs, des chaussures, des gels douche, du textile et même des hôtels.

t1

Les oscars de la production durable

 Les 30 ans de l’Ecolabel européen sont une excellente opportunité pour remercier nos détenteurs de licence belges. C’est grâce à leur engagement que l’EU Ecolabel continue à fleurir en Belgique. La cérémonie des Awards clôturera notre évènement et 4 détenteurs de licence parmi 35 seront les lauréats de 3 catégories marquantes.

  • Catégorie « le plus ancien détenteur de l’EU Ecolabel pour les produits : La Société Pollet, une entreprise familiale spécialisée dans la recherche, la production et la vente de produits d’entretien pour le marché de l’hygiène et du nettoyage. Elle a reçu l’EU Ecolabel en 2007.
  • Catégorie « le plus ancien détenteur de l’EU Ecolabel pour les Services : L’hôtel Fevery, un petit hôtel à la gestion familiale situé dans le centre de Bruges, a reçu l’EU Ecolabel en décembre 2009. Il est actuellement le seul hôtel EU Ecolabel en Belgique.
  • Catégorie “ le détenteur avec le plus de licences : ex aequo Seifar et Christeyns
    • L’entreprise Seifar a demandé l’Ecolabel européen pour la première fois en 2012 pour la catégorie relevant des détergents vaisselle. Cette première demande a été rapidement suivie par d’autres demandes de licence pour les produits de nettoyage pour surfaces dures, les détergents pour le linge et ceux pour le lave-vaisselle. Au total, Seifar dispose donc désormais de 6 licences EU Ecolabel.
    • La société belge Christeyns demandé l’EU Ecolabel pour les catégories incluant les détergents vaisselle et textiles. Cette demande s’est élargie aux produits de nettoyage pour surfaces dures, aux détergents pour le linge. Au total, il dispose de 6 licences EU Ecolabel avec un total de plus de 600 produits porteurs l’Ecolabel européen.

Informations complémentaires

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

Publications similaires