#Lecture : Ces Belges qui font le cinéma français

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

#Lecture : Ces Belges qui font le cinéma français

Le cinéma belge et le cinéma français sont à la fois proches géographiquement et linguistiquement (pour la partie francophone belge qui nous occupe), mais aussi très différents. Qu’est-ce qui caractérise les deux cinématographies et qu’est-ce qui fonde leurs distinctions ? Les liens cinématographiques entre les deux pays existaient déjà aux premiers temps du cinéma. Les artistes belges, quel que soit leur mode d’expression – c’est vrai pour la littérature, la musique, les arts plastiques, le théâtre comme le cinéma – ont toujours eu besoin d’être d’abord reconnus par la France pour être considérés et reconnus dans leur pays. La Belgique est aussi célèbre par la qualité de ses chefs opérateurs ; on parle même « d’une école belge de la photographie » !

 

Comment expliquer pourquoi tant de Belges francophones contribuent à la réussite du cinéma français ? C’est précisément la question qui est abordée dans cette série d’entretiens. Il s’agit de cerner au plus près les méthodes de travail de ces professionnels qui reviennent sur leurs parcours artistiques, leurs rencontres créatrices et leur rôle emblématique qui en font des figures majeures du cinéma français, et de comprendre avec eux s’il y a derrière chaque personnalité individuelle un plus vaste ensemble qui se dessine.

Ces rencontres mettent notamment à l’honneur une actrice et un acteur qui ont en commun d’avoir été révélés au cinéma par Jean-Pierre et Luc Dardenne : Emilie Dequenne et Olivier Gourmet. Un acteur devenu essentiellement réalisateur : Lucas Belvaux. Deux cinéastes belges qui ont développé une œuvre bien reconnaissable, dans des styles très différents : Fabrice du Welz et Joachim Lafosse. Une productrice belge qui vit et crée à Paris : Anne-Dominique Toussaint. Ainsi que deux grandes techniciennes et artistes: la scripte Véronique Heuchenne et la créatrice de costumes Pascaline Chavanne.

Livre « Ces Belges qui font le cinéma français » sous la direction de Louis Héliot aux Editions Impressions Nouvelles, Collection Entretien.

ISBN : 978-2-87449-982-1, 14.5 x 21 cm, 296 pages. Prix : 22€.

Renseignements : https://lesimpressionsnouvelles.com/

  • impressions nouvelles
  • 296 pages
  • 978-2-87449-982-1
  • 22,00 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *