Les Américaines font exploser le prix de l’essence en Belgique

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Le prix de l’essence a récemment rejoint celui du Diesel, une situation tout à fait étonnante et qui ne s’était plus produite depuis 2018, époque à laquelle le taux d’accise du Diesel a progressivement été ramené au niveau de celui de l’essence. Mais il y a une raison à cela.

Récemment, le prix du litre d’essence a dépassé les 2 euros, rejoignant celui du Diesel. Une situation que l’on n’avait plus connue depuis 2018 pratiquement depuis la mise en place du Tax Shift par le gouvernement Michel qui visait à éliminer les avantages fiscaux accordés au Diesel.

En gros, il s’agissait d’agir sur les accises et de remonter celles appliquées au litre de Diesel au niveau de celles pratiquées pour l’essence. Une démarche qui visait bien entendu à récupérer de l’argent (puisque plus de voitures Diesel étaient vendues alors que ces voitures consomment moins) ainsi que pour des raisons environnementales, le Diesel étant considéré comme plus polluant.

Oui, mais voilà, la reprise post-covid comme la guerre en Ukraine ont chamboulé le marché des produits pétroliers. Ce qui amène à des situations étonnantes et insoupçonnées, comme le dépassement du prix du litre d’essence par rapport à celui du Diesel.

Les vacances aux USA

Il y a pourtant une explication à l’explosion du litre d’essence ces dernières semaines : la période des vacances aux États-Unis. En effet, le dernier lundi de chaque mois de mai, c’est le « Memorial Day », un jour de congé officiel (c’est rare aux États-Unis) qui rend hommage aux membres des forces armées morts au combat. C’est aussi un jour où les Américains se ruent sur leurs automobiles. Pour aller voir leurs familles et leurs amis, mais aussi pour partir en vacances.

Naturellement, les Américains roulent majoritairement à l’essence pour leurs déplacements particuliers. Le pays connaît donc un pic de consommation important qui fait évidemment monter les prix. À la veille de cette période, les autorités font en outre des stocks, ce qui accroît encore la limite (ou les perspectives de) la disponibilité de l’essence sur le marché.

L’époque de transhumance américaine est donc l’un des facteurs qui a contribué à la forte hausse des prix la semaine dernière. Le Diesel, lui, n’a pas été touché dans les mêmes proportions, mais il repart malgré tout à la hausse (plus de 2 euros) dès ce samedi 28 mai 2022.

Les prix de l’essence augmentent ce samedi 28 mai, indique le SPF Économie. Le prix maximum de la 95 E10 remontera ainsi de 3,8 cents à 2,0170 euros le litre. La 98 augmente elle de 7,1 cents à 2,2190 euros le litre.

Source:gocar.be

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux