Les bornes de recharge obligatoires dès 2025 dans les parkings bruxellois

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Dès 2025, tous les parkings bruxellois qui comptent plus de 10 places de stationnement devront obligatoirement être équipés de bornes de recharge. De quoi faire bouger les choses ?

La Région bruxelloise avance sur l’installation de son réseau de recharge pour voitures électriques. Il faut dire que Bruxelles accuse un certain retard sur le sujet puisqu’à la fin de 2022, « seulement » 600 bornes de recharge publiques seront fonctionnelles et 1.972 points de recharge accessibles au public.

Il s’agit donc d’accélérer le mouvement et d’atteindre le plus rapidement possible l’objectif de 11.000 stations de recharge (soit 22.000 points de charge) d’ici 2035, date à partir de laquelle la vente de nouvelles voitures thermiques sera interdite en Europe.

L’an dernier, un arrêté a été adopté et il prévoit que tous les nouveaux parkings soient équipés du câblage nécessaire à l’installation de bornes. Mais désormais, cette prescription a été amendée et elle fixe aussi le nombre minimal de bornes à installer dans ces parkings.

Plus que 10 places

Concrètement, ce sont les parkings de plus de 10 emplacements qui sont visés par cet arrêté. Ce qui signifie donc que tous ces parkings seront soumis à un permis d’environnement et qu’ils pourront faire l’objet de contrôles. Ainsi, les parkings de bureaux (privés également donc) devront obligatoirement offrir des emplacements dotés de bornes ou permettant en tout cas une recharge. Plusieurs échéances sont à considérer : dès le 1er janvier 2025, l’arrêté prévoit que 10% des emplacements soient équipés et 20% dès le 1er janvier 2030.

Cela dit, il n’y a pas que les bureaux qui sont concernés. En effet, pour les immeubles de résidencetout habitant qui doit pouvoir recharger une voiture électrique pourra demander au titulaire du permis d’environnement (le syndic donc la plupart du temps) d’installer, à ses frais (donc à ceux de la collectivité), une borne de recharge. Et il faut noter que cette procédure peut aussi être sollicitée par un locataire.

Notons que quelques dérogations sont toutefois prévues, comme, par exemple, un coût prohibitif d’installation. Les conditions de sécurité sont aussi précisées, comme, par exemple, l’obligation d’installer les points de recharge sur une surface ignifuge ou incombustible, de mettre en place une ventilation ou encore de prévoir une coupure d’alimentation en cas de détection d’incendie.

Un accompagnement et des subsides

Ce nouvel arrêté précise aussi une série de mesures d’accompagnement afin de faciliter cette transition. Les entreprises et les propriétaires de parking peuvent ainsi bénéficier de subsides allant jusqu’à 100.000 euros pour financer les investissements. Une équipe de facilitateurs sera aussi constituée pour accompagner gratuitement les citoyens, les entreprises, les associations ou les organismes publics qui en manifesteraient le besoin.

Source:gocar.be