You are currently viewing Les citoyens encouragés à participer à la protection de la santé des végétaux sur la plateforme Observations.be

Les citoyens encouragés à participer à la protection de la santé des végétaux sur la plateforme Observations.be

Dans le cadre de la Journée internationale de la santé des végétaux qui a lieu pour la première fois ce 12 mai, le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaine alimentaire et Environnement et l’AFSCA invitent les citoyens à rejoindre la communauté d’observateurs de la plateforme Observations.be et à s’informer sur les organismes de quarantaine nuisibles aux végétaux, afin de pouvoir les détecter et signaler leur présence.

Afin de permettre à chaque citoyen de participer à la protection de la santé des végétaux, le SPF Santé publique et l’AFSCA ont collaboré au maintien du projet Beware&Note sur la plateforme Observations.be. Il s’agit d’un système en ligne de notification des organismes de quarantaine nuisibles aux végétaux en Belgique afin de permettre leur détection précoce.

Les citoyens sont des acteurs essentiels pour surveiller la santé végétale

Ces organismes, pas encore ou peu présents dans l’UE, peuvent  provoquer de grands dommages économiques et écologiques. Afin d’empêcher l’établissement ou la propagation de ces organismes, une détection rapide, avant que l’organisme s’installe, est primordiale. Donner la possibilité à chaque citoyen de signaler ces organismes de quarantaine par le biais de la plateforme Observations.be permet de créer un système d’alerte plus performant ainsi qu’un plus haut niveau de surveillance du territoire. Des fiches d’identification pour les espèces les plus importantes et les plus facilement reconnaissables sont disponibles sur la plateforme.

Protéger les végétaux, c’est protéger la vie

La sensibilisation du grand public en matière de santé des végétaux s’inscrit dans la vision « one world, one health ». En effet, la Journée internationale de la santé des végétaux est une occasion importante de souligner l’interdépendance entre la santé des plantes et la santé des humains, des animaux et de l’environnement et d’expliquer en quoi des végétaux en bonne santé permettent d’atteindre un certain nombre des objectifs de développement durable des Nations Unies.

Selon les chiffres de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les végétaux représentent près de 80% des aliments que nous consommons et dans le même temps, près de 40% des cultures vivrières sont détruites chaque année par des ravageurs ou maladies des végétaux. La FAO estime également que la production agricole devra augmenter de 60% d’ici 2050 afin de continuer à nourrir la population grandissante. Par ailleurs, le changement climatique menace de réduire non seulement la quantité des cultures, en diminuant les rendements, mais aussi leur valeur nutritive. L’augmentation des températures signifie également que les ravageurs et les maladies des plantes apparaissent plus tôt et dans des endroits où ils n’étaient jamais apparus auparavant : Gardons l’œil ouvert !

Ce projet est une collaboration entre le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaine alimentaire et Environnement,  Natagora, Natuurpunt, ILVO et l’AFSCA.