LES CONQUISTADORS, par Fernando Cervantes

 

Une vision renouvelée des conquistadors et de leur épopée qui a changé le monde.

Les conquistadors, premiers explorateurs et colonisateurs de l’Amérique latine, sont devenus un sujet de légende et de cauchemars. À leur époque, ils ont été glorifiés en aventurier héroïques, propageant la culture chrétienne et contribuant à bâtir un empire comme le monde n’en avait encore jamais vu, pour le compte de l’empereur Charles Quint et de ses successeurs.

Aujourd’hui, à l’inverse, ils sont devenus l’emblème de la cruauté et de l’exploitation. Ces hommes, parmi les premiers génocidaires, ont décimé les civilisations pluriséculaires des Aztèques et des Incas et commis des atrocités sans nom dans leur quête d’or et de gloire.

Avec Les Conquistadors, l’historien mexicain Fernando Cervantes taille dans les couches sédimentées par le temps du mythe et de la fiction, démêle des idées reçues devenues des pseudo-vérités et immerge le lecteur dans le monde de l’impérialisme du Moyen Âge tardif.

Une ingénieuse construction binaire rythme le livre, où les chapitres narratifs de cette épopée, depuis l’expédition fameuse de Christophe Colomb jusqu’aux dernières conquêtes des années 1540, alternent avec des chapitres de réflexion. Fort d’une immense quantité de sources -journaux, lettres, chroniques, pamphlets, traités, etc. -, Cervantes nous éclaire sur les idées qui animèrent ces explorateurs et leurs monarques commanditaires et redéfinit l’histoire de la conquête du Nouveau Monde.

Une synthèse exceptionnelle, sur le fond comme par la forme, qui s’impose comme un futur classique.

L’auteur

Fernando Cervantes est un historien des premiers temps de l’Europe moderne, spécialisé dans l’histoire intellectuelle et religieuse de l’Espagne moderne et de l’Amérique hispanique. Il a été chargé de recherches à l’Institute for Advanced Study de Princeton, au Center for Medieval and Renaissance Studies de l’UCLA (Californie) et au Centre d’étude de Ligurie sur les Arts et les Sciences Humaines, à Bogliasco, Italie.

Traduit par Johan-Frédérik Hel-Guedj

Editions Perrin

EAN : 9782262065010

Façonnage normé : BROCHE

Nombre de pages : 592

Format : 165 x 240 mm

Prix : 27€