les Français, piégés par leur manque d’efficacité, ont souffert face à des Hongrois admirables de courage

Dans la chaleur de Budapest et dans une Puskas Arena survoltée, les Bleus se sont fait peur contre la Hongrie. La France a pourtant largement domné les débats, mais ce sont les Magyars qui avaient ouvert le score. Grâce à un but d’Antoine Griezmann, l’équipe de Didier Deschamps évite finalement le pire et assure quasiment son ticket pour les huitièmes de finale avant de croiser le Portugal, mercredi, dans son dernier match de la phase de groupes.