Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

Les soldes d’été enregistrent une diminution de 40% du chiffre d’affaires



Selon une enquête de Comeos, le chiffre d’affaires du secteur de la mode et du Health & Beauty a diminué de 40% en cette période de soldes par rapport à la même période l’année dernière (juillet). Le nombre de clients est également beaucoup plus faible puisque l’association enregistre une diminution de 35% de la fréquentation. Cependant, la valeur du panier d’achat a légèrement augmenté (+ 5%).

Il est important de noter que les achats individuels jouent un rôle important dans la baisse du chiffre d’affaires et du nombre d’acheteurs. En effet, en raison de la crise du coronavirus, les ménages ne sont pas autorisés à entrer ensemble, ce qui refroidit un certain nombre d’acheteurs. L’enquête montre également que les membres de Comeos sont unanimes : selon eux, la mesure en question devrait être abolie et le shopping avec la bulle devrait être autorisé.

« Il y a beaucoup d’incompréhension parmi les clients, ce qui conduit parfois à des agressions envers les vendeurs et les agents de sécurité », explique Lora Nivesse, conseillère en sécurité chez Comeos. « Les trois quarts des membres interrogés ont déjà subi des agressions du fait de cette règle. Le shopping avec la bulle devrait être autorisé. » En septembre, Comeos organisera d’ailleurs un atelier ‘Gérer l’agressivité sur le lieu de travail’, en collaboration avec les syndicats. Dans cet atelier gratuit, les membres recevront des conseils pratiques sur la manière de réagir lorsque les clients font preuve d’un comportement agressif.

Le report des soldes a eu un impact négatif

Ce qui explique également les mauvais résultats du secteur concerne la vague de chaleur qui a sévi cet été en Belgique. « Les acheteurs n’aiment pas se rendre en magasin avec un temps pareil. Malheureusement, nous ne pouvons pas faire grand-chose en ce qui concerne la météo », déclare Kathy Bergen, responsable du secteur Fashion chez Comeos. « Ce que nous aurions absolument dû éviter, c’est de reporter les soldes au mois d’août. En les reportant, beaucoup de Belges ont déjà fait leurs achats d’été au-delà de la frontière ou en ligne au mois de juillet. »

Comeos espère que les deux prochaines semaines seront meilleures. L’ensemble du secteur de la mode a perdu plus d’un milliard et demi d’euros au cours des derniers mois en raison de la crise du coronavirus. « Nous avons déjà prouvé que le shopping est sûr et que les magasins ne sont pas des foyers d’infection. Nous espérons que le Conseil de sécurité prendra la bonne décision et soutiendra nos commerçants. »Source:Gondola.be