Les vétérinaires de l’ULiège soignent gratuitement les #animaux de compagnie des réfugiés #ukrainiens

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Les vétérinaires de l’ULiège soignent gratuitement les #animaux de compagnie des réfugiés #ukrainiens

La Faculté de Médecine vétérinaire de l’ULiège se mobilise pour venir en aide aux réfugiés ukrainiens en Belgique. En collaboration avec la Fondation Prince Laurent et la Croix-Rouge de Belgique, elle propose des soins aux animaux de compagnie emmenés par les réfugiés.

Des collaborations plus structurelles avec des écoles vétérinaires ukrainiennes sont également envisagées. Des vétérinaires de l’ULiège se rendront prochainement en Ukraine pour rencontrer leurs collègues de l’école vétérinaire de Bila Tserkva National Agrarian University, à 85 km de la capitale Kiev.

 

Soins aux animaux des réfugiés

La Faculté de Médecine vétérinaire de l’ULiège propose de venir en aide aux réfugiés ukrainiens en prenant en charge gratuitement différents types de soins à leurs animaux de compagnie, dont des vaccinations (notamment la rage, afin d’éviter l’importation de cette maladie en Belgique, conformément aux prescriptions sanitaires en vigueur) et des stérilisations. Les réfugiés peuvent prendre rendez-vous pour présenter leurs animaux à la Clinique Vétérinaire Universitaire au Sart Tilman (Liège).

 

Prises de rendez-vous à la Clinique Vétérinaire Universitaire, Université de Liège :

par mail : contact.ac.cvu@uliege.be

par téléphone, secrétariat de la Clinique, de 8h30 à 17h du lundi au vendredi : 04/366.42.00

Infos : https://www.cvu.uliege.be/rdv

Par ailleurs, avec la collaboration de la Fondation Prince Laurent, les vétérinaires liégeois se sont déjà rendus au Centre d’accueil de la Croix-Rouge pour réfugiés ukrainiens de Woluwe-Saint-Lambert, où ils ont assuré des soins aux animaux de compagnie des réfugiés. Cette action pourrait être renouvelée à la demande.

 

Aide aux écoles vétérinaires ukrainiennes

Les situations de guerre sont aussi éprouvantes pour les animaux domestiques et les troupeaux. C’est une facette souvent méconnue des conséquences des guerres : animaux blessés, malades, abandonnés, fermes abandonnées avec leurs troupeaux en manque de suivi vétérinaire… Si l’Ukraine est un grenier à blé d’Europe de l’Est, c’est aussi un grand pays d’élevage avec, par exemple, un cheptel bovin et porcin d’environ 16 millions de têtes, démontrant leur importance cruciale pour l’approvisionnement de la population ukrainienne en aliments d’origine animale.

 

L’Ukraine est un des pays avec la plus forte densité d’écoles vétérinaires par nombre d’habitants. Elle en dénombre 12, en ce compris dans les régions occupées ou annexées. C’est avec l’école vétérinaire de Bila Tserkva que l’ULiège a entamé une collaboration, matérialisée dans un premier temps par des enseignements donnés à distance et par l’envoi, en juillet dernier, de médicaments vétérinaires et d’instruments chirurgicaux.

 

En savoir plus

Mais c’est une relation de plus long terme que les vétérinaires de l’ULiège souhaitent mettre en place avec leurs collègues ukrainiens. C’est à cette fin que les professeurs Charlotte Sandersen (Clinique des animaux de compagnie, clinique des équidés) et Fabrice Bureau (Immunologie cellulaire et moléculaire) iront, en principe en septembre prochain, à Bila Tserkva pour rencontrer et écouter les besoins de leurs collègues, tant pour se préparer aux autres phases de la catastrophe vétérinaire consécutives à la poursuite de la guerre que pour reconstruire une offre de soins vétérinaires à la fin du conflit.

 

La Faculté de médecine vétérinaire de Bila Tserkva forme 1.200 étudiants chaque année. Elle vient d’être accréditée en 2021, quelques mois avant le début de la guerre, par l’EAEVE (European Association of Establishments for Veterinary Education), ce qui témoigne que ses enseignements satisfont aux standards de qualité européens. Si les premières collaborations sont établies avec cette faculté, les vétérinaires de l’ULiège n’excluent pas d’entrer ensuite en contact avec d’autres écoles vétérinaires ukrainiennes.

 

Le public peut soutenir les initiatives des vétérinaires de l’ULiège

Pour poursuivre leur aide aux réfugiés et aux écoles vétérinaires ukrainiennes, les vétérinaires de l’ULiège recherchent :

– Des médecins vétérinaires et étudiants en médecine vétérinaire prêts à consacrer un peu de temps pour rejoindre les équipes soignant les animaux des réfugiés ;

– Des interprètes professionnels ou des personnes parlant le français et l’ukrainien ou russe pour faciliter le contact avec les réfugiés ;

Contacts par mail auprès de charlotte.sandersen@uliege.be ou vdelvaux@uliege.be

Des dons financiers (déductibles fiscalement à partir de 40 euros) au compte bancaire de l’ULiège BE79 0910 0157 1833 avec la communication obligatoire : « DVTSGDOY01-01 + vétérinaire Ukraine » – Infos : vanessa.castronovo@uliege.be

  • ukraine,