Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Lors de la vente aux enchères organisée par Artcurial, la moto « Laura Eyes » de Johnny Hallyday a dépassé de très loin les estimations, devenant du coup la Harley-Davidson d’après-guerre la plus chère !

Disparu en 2017, Johnny Hallyday était un grand amateur de belles mécaniques. Propriétaire de nombreuses voitures incroyables (Lamborghini Miura et Aventador Roadster, Ferrari 512 TR, Gillet Vertigo, Shelby CobraBentley ContinentalMercedes-AMG GT, etc.), le chanteur était surtout passionné par les motos et par les Harley-Davidson en particulier dont il a possédé de nombreux exemplaires.

Non content de rouler au guidon de ces machines américaines rutilantes, il les faisait le plus souvent personnaliser par des spécialistes du custom qui en faisaient des pièces uniques. C’est justement l’une d’elles qui vient de défrayer la chronique lors de la vente aux enchères organisée par Artcurial pendant le Salon Rétromobile.

Hommage à sa fille

Datant de 1990, la Harley Softail Heritage de Johnny Hallyday est à la base un cadeau de Pascal Nègre, patron de Universal France, au chanteur. Utilisée par ce dernier lors d’un voyage à moto à travers les Etats-Unis en 1990, elle est ensuite rapatriée en France où elle est profondément modifiée par un spécialiste de la région de Cannes.*

Orange et noire à la base, elle est repeinte en bleu et nommée « Laura Eyes » en hommage à sa fille, l’actrice Laura Smet. Cette moto, les fans la connaissent car elle est la star du clip de la chanson « I can’t stop wanting you » en 1995. De plus, Johnny fait une entrée fracassante au Stade de France à son guidon trois ans plus tard.

Pour la petite histoire, la Harley vient d’être remportée par un heureux élu suite à un concours organisé par la maison de disques. Le gagnant la conserve alors pendant 23 ans avant de la mettre en vente.

Bénéfices partagées

Estimée entre 50.000 et 250.000 € (quelle large fourchette !), la moto de Johnny a été disputée par plusieurs fans du chanteur jusqu’à ce que le marteau du commissaire s’abatte sur une enchère incroyable de 470.840, faisant d’elle la Harley-Davidson d’après-guerre la plus chère du monde !

La bonne nouvelle est que son ancien propriétaire s’est engagé à reverser 20% du profit de la vente à l’association caritative « La Bonne Etoile » de Laeticia Hallyday dont le but est de venir en aide à l’enfance défavorisée.

Source:gocar.be