L’EXPÉRIENCE DE MOLLEMA PORTE SES FRUITS

Bauke Mollema a remporté sa deuxième victoire d’étape sur le Tour de France à Quillan quatre ans après s’être imposé en solitaire au Puy-en-Velay. Il a fait de même, s’échappant d’une échappée et terminant en solo. Patrick Konrad et Sergio Higuita complètent le podium. Tadej Pogacar a conservé le maillot jaune tandis que Guillaume Martin est passé deuxième au général.

Un long combat pour l’échappée

159 coureurs ont pris le départ de l’étape 14 à Carcassonne à 12h19. Deux non-partants : Soren Kragh Andersen (DSM) et Warren Barguil (Arkea-Samsic). Benoît Cosnefroy (AG2R-Citroën) était le premier de nombreux attaquants après le départ du drapeau. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Matej Mohoric (Bahrain Victorious) et Quentin Pacher (B&B-KTM) ont pris un peu d’écart avant un regroupement qui a précédé une attaque en solitaire au km 25 de Kristian Sbaragli (Alpecin-Fenix). L’Italien a été renforcé par Maxime Chevalier (B&B-KTM), Anthony Turgis (TotalEnergies), Toms Skujins (Trek-Segafredo) et Jonas Rickaert (Alpecin-Fenix) au km 39. Ils se sont fait rouler sur la ligne du sprint intermédiaire au Lavelanet (km 76,7) même si Rickaert réussit à passer le premier.

Woods et Poels à la recherche du maillot à pois

Mattia Cattaneo (Deceuninck-Quick Step) et Wout Poels (Bahrain Victorious) se sont échappés avant l’ascension du col de Montségur (cat. 2, km 89). Michael Woods (Israël-Start Up-Nation) les a rattrapés. C’était un sprint face à face entre Poels et Woods au sommet, le Néerlandais surclassant le Canadien. Cattaneo a croisé les deux leaders à 80km de l’arrivée tandis que Sergio Higuita (EF Education-Nippo), Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe), Omar Fraile (Astana), Louis Meintjes (Intermarché-Wanty Gobert), Esteban Chaves (BikeExchange), Guillaume Martin (Cofidis) et Bauke Mollema (Trek-Segafredo) étaient chronométrés à 40” du peloton des maillots jaunes à 1’40”. Woods a pris sa revanche sur Poels au col de la Croix des Morts. 10 coureurs se sont regroupés en tête à 72km de la fin tandis que Pierre Rolland et Pacher (B&B-KTM), Valentin Madouas (Groupama-FDJ) et Elie Gesbert (Arkea-Samsic) étaient entre les deux. Elle formait un peloton de tête de 14 coureurs au pied de la côte de Galinagues à 59km de l’arrivée.

Mollema solo avec 41km à parcourir

Woods devient le leader provisoire du KOM à côte de Galinagues. Il a glissé dans la descente alors qu’il menait le groupe de tête à 50 km de la fin. Il est revenu huit kilomètres plus loin. A 41 km de la fin, Mollema s’élançait en solitaire dans la descente du col du Castel non classé. Le Néerlandais avait 1’30” d’avance sur ses anciens compagnons d’échappée au pied du col inédit de Saint-Louis à 21km de l’arrivée alors que le peloton était chronométré à 5’40”. EF Education-Nippo accélère en tête du peloton pour défendre la deuxième place de Rigoberto Uran grâce à la présence de Guillaume Martin en tête. Mollema a atteint un sommet avec un avantage de 1′ sur Woods qui a obtenu son tout premier maillot à pois. Mollema a maintenu son avance dans la descente. Konrad a devancé Higuita pour la deuxième place. G.