l’OrÉe arrache le nul au caractÈre

Beerschot-Orée 4-4

Sous un splendide soleil, 12 privilégiés ont pu assister à cette rencontre à suspense, mesures sanitaires obligent, cardiaque s’abstenir. Comme lors du premier match du début de saison contre l’Antwerp, nos Bleus avaient un déplacement difficile pour débuter ce Top 8, le Beerschot. La dernière confrontation des deux équipes avait tourné à l’avantage de l’Orée qui l’avait emporté 1-4 en novembre dernier. Les Ours comptabilisent 11 points, il était important pour eux d’empocher les 3 points pour recoller au duo de tête (Watducks et Orée). Xavier De Greve était privé de Luca Masso et Facu Callioni, blessés. Du côté du Bee, Nick Catlin était absent.

 

Premier quart-temps (1-0). Pas de round d’observation, le match commence tambour battant. Lucas Rossi et John-John Dohmen sont à la manœuvre pour chacune des deux équipes. On peut sentir que le match va être serré et qu’il se jouera sur de petits détails. Tous les joueurs se battent sur toutes les balles. 7e minute, PC obtenu pour l’Orée suite à une action de Juna Beckers. Tomi Domene le donne, la balle est repoussée dans le stick de Max Branicki qui tire de peu à côté. 10e, Lucas Rossi lance Jérome Saeys qui d’un angle difficile trompe Arthur Thieffry (1-0).

 

Please enable images Please enable images

 

Deuxième quart-temps (3-1). La rencontre reste au même rythme, chaque balle valant son pesant d’or. 20e minute, Gaetan Perez est tout près d’obtenir un PC qui n’est pas accordé. 23e, à nouveau Gaetan Perez qui slalome dans le cercle des Oréens pour finir par décrocher un push qui fait mouche (2-0). Xavier De Greve encourage son équipe, lui indiquant qu’il reste beaucoup de temps pour revenir. 25e, beau une-deux entre Tomi Domene et Max Branicki qui décoche un tir que le gardien des Ours réussit à repousser. 27e, PC obtenu pour l’Orée par Tomi Domene, ce dernier le transforme (2-1). 32e, PC pour le Bee. Moritz Fürste le transforme (3-1). 34e, l’Orée ne baisse pas les bras, Timothée Clément passe à Stanislas Branicki qui tente sa chance en revers. La balle passe au dessus du but défendu par Harry Verhoeven.

 

Troisième quart-temps (3-3). 37e minute, belle action de Tomi Domene qui centre sur Dorian Thiéry qui marque mais l’arbitre annule le but suite à un kick. L’Orée ne s’avoue pas vaincu. 43e, Manu Stockbroekx récupère une balle devant le cercle oréen et lance judicieusement Tomi Domene qui file seul devant le but du Beerschot. Il arme un tir en revers et marque (3-2). 44e, Manu Stockbroekx passe à Max Branicki qui slalome et centre pour Eliot Curty qui manque de peu l’objectif. 46e, Gaetan Perez obtient un PC pour le Beerschot, il ne donnera rien. 51e, centre de Louis Willems sur Tomi Domene qui décoche un tir et marque (3-3). 52e, PC pour l’Orée. Harry Verhoeven est attentif et dévie l’envoi de Tomi Domene.

 

Quatrième quart-temps (4-4). Rien n’est dit, les deux équipes poussent au maximum. Le Bee obtient un PC à la 55e minute. L’envoi de Moritz Fürste est sauvé par Arthur Thieffry. Les Bleus sont bien organisés et ne perdent pas leur ADN. 60e, PC pour les Ours. John-John Dohmen le sauve à même la ligne. 63e, incursion de Sydney Cabuy qui d’un tir bord cercle marque (4-3). 65e, PC pour l’Orée. Tomi Domene le donne, la balle est renvoyée dans le stick de Dorian Thiéry qui arme un tir splendide que le montant du but du Bee renvoie. Gaetan Perez voit jaune, les Mauves jouent à 10 pour les 3 dernières minutes. 68e, PC pour l’Orée. L’envoi de Tomi Domene est arrêté fautivement sur la ligne par Arthur de Sloover. L’arbitre siffle un nouveau PC qui frappe cette fois la transversale du but du Bee. Il reste 10 secondes, les Bleus tentent le tout pour le tout. Ils obtiennent un ultime PC qui est transformé par Tomi Domene (4-4). Ce match nul ne satisfait certainement pas les ambitions du Beerschot qui a longtemps mené au score mais il est plus que positif pour les Oréens qui y ont cru jusqu’au bout et ont fait preuve d’un esprit d’équipe inébranlable.