#Louvain-la-Neuve : Un business center associatif construit avec des poutres de seconde utilisation

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

#Louvain-la-Neuve : Un business center associatif construit avec des poutres de seconde utilisation

La ferme de l’Epine, qui a longtemps abrité l’ULYC (University of Louvain Yacht Club), le club de voile de l’Université, va être transformée en un espace de bureaux et de salles de réunion. Le bâtiment se situe dans le quartier de Lauzelle, au bout de l’avenue des Cîteaux, en bordure du boulevard de Wallonie. Une belle opportunité pour les associations et ONG présentes à Louvain-la-Neuve. Mundo LLN a été dessiné par le bureau d’architecture A2M.

Ce « business center associatif » de 2.300 m² sera un mix d’ancien et de moderne. La grange de la ferme sera rénovée, tandis qu’un nouveau bâtiment composé en grande partie de matériaux de récupération y sera accolé. C’est d’ailleurs ce qui fait la particularité de ce projet conçu par Mundo-Lab : l’utilisation de 150 poutres en acier provenant d’immeubles déconstruits aux Pays-Bas.

« On a fait convoyer 150 poutrelles des Pays-Bas, et ce jusqu’à Charleroi. Nous y avons trouvé une aciérie capable de les traiter », confie Frédéric Ancion, directeur de Mundo-Lab, dans un entretien avec la RTBF. « Nous avons alors dû faire une série de tests afin de vérifier qu’elles étaient aptes à porter un nouvel immeuble. Ce n’était pas le cas pour toutes puisque nous avons eu une perte de plus ou moins 10 %. Une fois traitées, poncées, sablées et repeintes, elles seront réintégrées dans l’immeuble en cours de construction ».

 

Plus qu’un avantage financier

Ces poutres ne seront pas le seul matériau de récupération de ce futur bâtiment : mobilier, luminaires, portes et cloisons sont aussi concernés. En conséquence, la facture globale a été moins importante, mais le financier n’est pas le moteur principal de ce parti pris.

« Nous l’avons aussi fait essentiellement par conviction. C’est notre philosophie de construire des immeubles à l’image des locataires et des membres. Nous souhaitions un projet le plus écologique et le plus durable possible. Par rapport à de l’acier neuf, nous serions 10 fois moins impactants en termes de CO2. Si l’on compare à du bois neuf, nous le serions deux fois moins. De plus, pas mal de membres de notre équipe, qui se veut pionnière dans ce secteur, partagent cette vision d’une construction moins impactante. »

Le projet le plus abouti

Mundo-Lab, un groupe de plusieurs associations, a été fondé en 2008. Ce collectif a déjà créé plusieurs centres à Bruxelles, Namur et Anvers. Près de 200 organisations y sont hébergées. Elles sont actives dans plusieurs domaines tels que la nature et le climat, l’éducation ou encore les droits humains.

Il a fallu plusieurs années pour que le projet de Louvain-la-Neuve aboutisse, avec le soutien de l’Association des Habitants, de l’UCLouvain et de la ville. Il a été dessiné par le bureau d’architecture A2M. Ce nouveau Mundo sera le sixième du genre et sans doute le plus abouti, en ce qui concerne notamment la récupération des matériaux. Utiliser des poutrelles de seconde main pour une nouvelle construction serait une première en Belgique. (Photo : © A2M) Source: RTBF