1 projet de stade pour l'union st gilloise
| |

L’#Union Saint-Gilloise présente son projet de stade sur le terrain du Bempt à Forest

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

 L’Union Saint-Gilloise présente son projet de stade sur le terrain du Bempt à Forest

Union Saint-Gilloise

 

L’Union SG a organisé une première session d’information sur le projet de stade Boulevard de la Deuxième Armée Britannique. (…). Le terrain sur lequel le club souhaite implanter le stade (stade avec une capacité de 15 000 à 16 000 places) est actuellement un terrain inexploité qui appartient à la commune de Forest et se trouve dans une zone qui est déjà affectée aux sports et loisirs en plein air selon le PRAS. La session d’information a été organisée pour clarifier auprès de tous les habitants de Forest, des personnes intéressées, des supporters et de la presse l’emplacement exact, la taille ainsi que les solutions de mobilité envisagées pour le projet de nouveau stade. Elle a également pour objectif de rectifier les informations dépassées et erronées qui circulent sur le stade en projet et d’expliciter que :

·         Le parc du Bempt ainsi que les espaces verts resteront intacts. Le parc se trouve à une bonne distance du terrain envisagé, au-delà même des terrains de sport actuels du complexe sportif du Bempt.

·         Les terrains de sport exploités à l’heure actuelle subsisteront également. Le club souhaite en outre créer un accès piétonnier supplémentaire pour le complexe sportif existant et le site projeté pour le stade. Cela devrait permettre aux jeunes sportifs de se rendre de manière plus sécurisée à leurs entraînements.

·         Aucun magasin ne sera installé dans le stade. L’intention du club est de construire un stade de football qui reflète autant que possible l’âme de l’Union. Le club est ouvert à la discussion, par exemple avec les Red Flames ou l’équipe nationale de rugby, en ce qui concerne un potentiel usage multifonctionnel du stade.

·         Aucun hôtel ne sera construit sur le site. En 2018, lorsque le club a entamé les discussions avec la commune (avec le précédent bourgmestre, Monsieur Roberti) et la Région bruxelloise, l’hôtel était encore une option. Néanmoins, afin de ne pas mettre en péril la faisabilité du projet, il a été abandonné dans les plans en cours de route.

·         Le stade sera entièrement autofinancé par le club, aucun soutien financier n’est requis de la part des autorités publiques.

162 participants étaient présents lors de la séance d’information, qui a dû être subdivisée en deux sessions pour accueillir l’ensemble des participants. La première partie de la présentation a porté sur la situation financière actuelle du club et sur la nécessité de construire son propre stade.

Les participants ont également assisté à une présentation générale du projet détaillant l’emplacement et l’implantation du stade sur le site ainsi que les voies d’accès possibles. Il a également été exposé que les nuisances seraient réduites au minimum.

La mobilité

Une deuxième partie de la séance avait pour objet la mobilité autour du site. De plus amples informations ont été partagées sur les différents arrêts de tram et de bus déjà existants à proximité du site, ainsi que sur les gares de Forest-Midi et Forest-Est. Au total, il existe déjà trois lignes de tram, cinq lignes de bus et deux lignes de train dans les environs immédiats du site envisagé. L’Union se réunira avec la STIB, la SNCB et De Lijn pour optimiser la fréquence de ces lignes les jours de match.

Environ la moitié des supporters de l’Union se rendent actuellement au Stade Marien à pied ou à vélo. Nous comptons pouvoir au moins maintenir, voire accroître ce nombre, qui démontre l’énorme ancrage local du club.

C’est pourquoi nous prévoyons plusieurs parkings à vélos autour du stade(…) parmi lesquels un parking vélos permanent qui pourra également être utilisé par les enfants et les jeunes qui utilisent le complexe sportif Bempt au quotidien.

Avantages organisationnels

Quant au parking voiture, 28% de nos supporters se rendent actuellement au stade Marien en voiture. Le club a investigué les parkings disponibles dans les environs du stade en projet. Il ressort de ces investigations qu’il existe jusqu’à 5 500 places de stationnement disponibles (vous trouverez plus d’informations à cet égard à la suite du présent article en consultant les slides de la présentation), alors que selon les estimations du club, entre 1 400 et 1 900 places de parking seraient nécessaires pour accommoder les supporters. Il est envisagé de travailler avec des services de navette entre les parkings et le stade.

Dans la troisième et dernière partie de la présentation, le commissaire de police Philippe Boucar de la Zone de Police Midi a pris la parole. Il a abordé les questions de sécurité liées au stade. Le site dispose entre autres d’un atout majeur pour accueillir facilement et séparément les supporters visiteurs. Ils pourront être escortés jusqu’à leur tribune via un accès direct et séparé. De même, l’escorte des supporters visiteurs après le match pourra se faire via un accès séparé au R0. La zone de police Midi a souligné que le site envisagé présente d’énormes avantages organisationnels par rapport au site actuel, où toutes les entrées se trouvent le long de la même rue.

« Nous travaillons sur ce projet de stade depuis plus de quatre ans et nous pensons aujourd’hui qu’il est temps et que nous sommes prêts à le présenter. Le nouveau stade assurera l’avenir du club pour les 50-60 prochaines années, c’est tellement plus important que n’importe quelle victoire lors d’un match ou récompense. Au cours de la séance d’information, nous avons fait de notre mieux pour répondre à toutes les questions des riverains et des supporters, mais nous restons évidemment ouverts au dialogue avec l’ensemble des personnes intéressées. Il y aura également prochainement une nouvelle réunion avec la commune de Forest, à l’issue de laquelle nous espérons un résultat positif. » CEO Philippe Bormans

Plus d’informations sur le site www.rusg.brussels  

  • immobilier,

A lire également