Masterplan Van Praet : 3 mondes sur 27 ha

Masterplan Van Praet : 3 mondes sur 27 ha

À la demande de la Ville de Bruxelles, Arcadis et plusoffice architects travaillent à une étude d’impact environnemental et un masterplan qui met en lumière tous les défis du nœud métropolitain Van Praet, qui relie la ville résidentielle à des espaces verts. Les ambitions sont grandes pour ce site de près de 27 ha.

La Ville de Bruxelles veut aménager en boulevard le nœud infrastructurel constitué de l’avenue Van Praet et l’avenue des Croix du Feu, et créer au minimum 5 ha d’espaces verts. Elle entend également prévoir des logements supplémentaires ainsi que divers services comme une école secondaire et une crèche. Un vrai défi, car la zone autour du pont Van Praet est l’une des portes d’entrée vers Bruxelles, où voitures et camions sont pris chaque jour dans des embouteillages. Ce nœud métropolitain, situé entre le parc royal de Laeken, le quartier résidentiel de Neder-Over-Heembeek et le canal, nécessite une rénovation urbaine attentive au caractère durable et à la qualité de vie.

Le bureau de conception et de conseil Arcadis et plusoffice architects travaillent ensemble à l’élaboration d’un masterplan et d’un rapport d’incidence sur l’environnement (RIE) qui mettront en lumière tous les défis et atouts de cet emplacement stratégique, comme la connexion des quartiers environnants, la gestion des problèmes liés à l’eau, la qualité de l’air et l’effet « îlot de chaleur ». L’étape suivante consiste à les optimiser et à les transposer dans différents scénarios. Les intérêts pour ce site et les revendications spatiales le concernant étant importants, la gestion des parties prenantes est donc un élément fondamental de ce projet, tout comme la mobilité et la biodiversité.

Toutefois, cet endroit n’est pas un « chèque en blanc ». De nombreux projets et études indiquent l’importance et le potentiel de ce nœud, tels que le Plan de Qualité de l’Image, la nouvelle liaison de tramway Neder-over-Heembeek, l’étude de mobilité « Channel North12 » et l’étude pour le réaménagement du Royal Yacht Club de Bruxelles (BRYC).

Avec ce masterplan, Bruxelles veut œuvrer avec Arcadis et plusoffice à une ville de demain qui relie avec succès différents espaces tels qu’un parc, un quartier et un canal et met fin aux problèmes de circulation actuels.

Source: Arcadis