Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

Meyboom

© Igor Pliner Photography



La coutume du Meyboom repose sur une légende du Moyen Âge.

Le Meyboom ou arbre de joie fut planté pour la première fois en 1213 pour célébrer la victoire des Bruxellois sur les Louvanistes.

Aujourd’hui, il s’agit d’un défilé haut en couleur (qui se déroule chaque année le 9 août), qui porte un arbre à travers Bruxelles, escorté d’une fanfare, de géants et de divers groupes folkloriques. La plantation du Meyboom est reconnue en tant que patrimoine immatériel par l’Unesco.

La victoire sur Louvain

La plantation du Meyboom est une tradition qui remonte à l’an 1213, lorsque Bruxelles remporta une victoire majeure sur Louvain.

Plusieurs légendes coexistent à propos de l’origine de la dispute (d’un mariage perturbé à une taxe sur la bière).
Une chose est sûre :
Louvain a mordu la poussière et les Bruxellois ont célébré cet événement en plantant un arbre de joie.

Si l’arbre n’est pas planté avant 17h, le privilège passe aux mains des Louvanistes.

Aussi les Gardevils et les Buumdroegers mettent tout en œuvre pour protéger l’arbre contre les Louvanistes aux aguets.

Ceux-ci se sont d’ailleurs enfui avec le Meyboom en 1939.

Heureusement, les Bruxellois ont trouvé un nouveau Meyboom à temps pour sauver leur honneur.
Photographe Igor Pliner