Mieux connaitre les vins nature italiens



À l’occasion de la cinquième édition de la Semaine de la Cuisine italienne dans le monde, l’Agence pour le Commerce extérieur met en avant le vignoble italien. À la suite de la crise sanitaire, les habituels rendez-vous en présentiel ont été annulés. Mais l’agence possède plus d’un tour dans son sac et propose une véritable formation en ligne sur les vins italiens.
L’Italie est le premier producteur mondial de vin avec une production de 46,1 millions d’hectolitres en 2019. Le pays cultive la vigne depuis au moins 2500 ans et les possibilités d’y produire de grands vins sont infinies. La gamme est donc très large et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver.
Entre le nombre très important de régions et une classification pas toujours facile à comprendre, il faut clarifier les choses. Voilà ce qu’offre l’Agence pour le commerce extérieur avec une vidéo présentée par Fabrizio Bucella de près de 40 minutes. Quelles sont les différences entre vin nature, biologique et biodynamique ? Comment reconnaitre un véritable vin nature italien ?
Comment s’y retrouver parmi les appellations ?
Toutes ces questions trouvent leurs réponses dans cette « Masterclass digitale ». Durant cette vidéo, le sommelier traverse l’histoire du vignoble italien pour déchiffrer l’apparition du vin nature.
La tendance du vin nature
Il est aujourd’hui assez simple de comprendre ce qu’il y a derrière les qualificatifs de “bio” ou de “biodynamie”, en revanche celui de “nature” est plus difficile à cerner. Force est de constater que l’intérêt des consommateurs pour le vin nature est grandissant. Mais pourquoi un tel intérêt ? Parce que les consommateurs se tournent vers des vins de plus en plus épurés et vierges de produits destinés à modifier le vin. Un vin nature est par définition un vin où aucun intrant n’est ajouté lors de sa vinification.
À propos de la Semaine de la Cuisine italienne
Cette initiative célèbre la culture du goût, les produits des terroirs et la gastronomie de qualité. Cette année, à cause de la crise sanitaire en cours et des mesures restrictives adoptées par la Belgique, le traditionnel dîner organisé par l’Ambassadrice Basile en la présence d’environ 80 invités – dont des représentants du monde politique, culturel et économique belge et italien, ainsi que des institutions européennes – n’aura pas lieu. Le rendez-vous consacré à la promotion de la gastronomie italienne se déroule donc en numérique.