Mise en scène : Johanna Boyé Avec : Virginie Hocq et Thomas Marceul

 

Assistante à la mise en scène : Caroline Stefanucci
Scénographie : Sophie Jacob / Costumes : Marion Rebmann
Plasticienne : Carole Allemand
Lumière : Laurent Kaye / Musique originale : Mehdi Bourayou
Régie : Ilan Widera

« Je vous préviens, s’il y a bien une chose qui ne m’arrivera jamais, c’est de vieillir ! J’en ai vu vieillir, des gens autour de moi, et c’est pas joli, joli… Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour rester celle que je suis aujourd’hui. Et si ça m’arrive, je dis bien, si ça m’arrive, je ne serai pas de ces vieilles dames en pulls informes, pantoufles et chaussures Méphisto ! Je dis non à la chaussure Méphisto ! Mais comment savoir qui je serai plus tard ? ».

Virginie range et entasse pour nous les caisses et cartons d’un appartement étrange. Et, curieusement, ce sont nos histoires et nos souvenirs qui rejaillissent, nos questions qui se bousculent avec humour et tendresse… nos parcours de vie qui se dessinent en filigrane. Avec un sens burlesque assumé, elle nous plonge dans le rythme effréné de son univers, mordant, incisif et poétique. Elle nous propose un spectacle merveilleusement visuel et insolite. Plantée sur ses longues jambes, cette grande fille délicieuse nous offre sans compter son énergie débordante et sa vitalité.

UNE COPRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC ET DE CORNIAUD AND CO, EN ACCORD AVEC PETITES PRODUCTIONS ET KI M’AIME ME SUIVE. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAIS

 

Igor Pliner Photographe