NINO FERRER

Nino Ferrer, on dirait le sud ♪

Dès son plus jeune âge, Nino FERRER voyage. Il passe son enfance entre l’Italie, où il est né, et la Nouvelle Calédonie. En 1947, il s’installe à Paris avec ses parents et y découvre le jazz. Il apprend en autodidacte plusieurs instruments de musique dont la guitare, la contrebasse et le banjo.

En 1953, Nino FERRER créé son groupe de jazz avec 6 autres musiciens amateurs : Les Dixie Cats. Ils accompagnent même le trompettiste Bill COLEMAN. Le musicien en parallèle écrit ses premières chansons, notamment C’est irréparable – un an d’amour. C’est en 1963 que sa vie prend un autre tournant : guitariste pour Nancy HOLLOWAY, il rencontre le monde de la variété et sort peu de temps plus tard son premier super 45 tours. C’est ensuite le tube Mirza (1965) qui le propulse pour de bon sur le devant de la scène. On se souvient également de La Maison près de la fontaine (1971) et Le Sud (1975).

Pour l’anniversaire de sa disparition, survenue le 13 août 1998, Melody lui dédie sa soirée du mardi ainsi que sa deuxième partie de soirée du vendredi 13.