#Noël des Cathédrales”, jusqu’au 08 Janvier : Le Combat des Anges, à Arlon, et Le Sablier de Noël, à Tournai

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Ce dernier lundi 02 janvier, nous avons assisté aux prestations circassiennes du spectacle de Luc Petit « Le Combat des Anges », à la Cathédrale Sant-Aubain, à Namurdans le cadre du « Noël des Cathédrales », une organisation de l’asbl « Les Nocturnales ».

« Le Combat des Anges » © « Luc Petit-Nocturnales » © Photo : Murielle Lecocq

Synopsis : « Comme les nuits d’Orient, cette nuit-là gardait mémoire des rêves millénaires de jours meilleurs, ces histoires qui sentent bon la vie, l’avenir et les possibles. Mais ces souvenirs n’étaient que des étoiles filantes, déjà disparues à peine aperçues. Cette nuit-là, Michel et Gabriel se concertaient. »

« Le Combat des Anges » © « Luc Petit-Nocturnales » © Photo : Murielle Lecocq

Accompagnant les photos de Murielle Lecocq, lisons des extraits du texte, créé pour « Le Combat des Anges », par  Michel Teheuxdiplômé à Paris, comme docteur en sciences sociales des religions (« Sorbonne Université »), ainsi que comme docteur en théologie et pastorale de la liturgie et des sacrements (« Institut Catholique »), fondateur, en 2005, avec le directeur artistique et metteur en scène Luc Petit, de l’asbl « Les Nocturnales ».

« Le Combat des Anges » © « Luc Petit-Nocturnales » © Photo : Murielle Lecocq

« Là-haut dans le ciel, les anges eux-mêmes s’étonnaient : ‘Bonheur sur la terre ! Longue vie pour les hommes !’ Hier, en ce temps-là déjà devenu autrefois, l’euphorie des commencements transfigurait les jours des enfantements et, dans le ciel, les anges, comme un vent de ramiers qui s’élève, dansaient pour consacrer les aventuriers du possible. »

« Le Combat des Anges » © « Luc Petit-Nocturnales » © Photo : Murielle Lecocq

« Au livre de l’Apocalypse, on lit : ‘Je vis le ciel ouvert et un Ange, debout sur le soleil, Michel, et ses anges avec lui. Je vis alors la Bête, un dragon rouge feu, à sept têtes et dix cornes. En arrêt devant la Femme en travail, prêt à dévorer son Enfant aussitôt né !’ »

« Le Combat des Anges » © « Luc Petit-Nocturnales » © Photo : Murielle Lecocq

« Où êtes-vous couleurs de fête, le rouge et l’or, les chants et les danses ? Où êtes-vous les couleurs du rêve, le bleu du vent des libertés, le vert des jeunes sèves ? Il faut appeler les anges au secours. Il faut appeler Raphaël, l’ange guérisseur : qu’il vienne briser l’étau infernal de nos infirmités et de nos démissions. »

« Le Combat des Anges » © « Luc Petit-Nocturnales » © Photo : Murielle Lecocq

« Relevez la tête ! Redressez-vous ! Moi Raphaël, je vous l’annonce, aucune nuit ne peut désespérer que se lève l’aurore même si les heures du matin ignorent encore le jour ! Ne vous laissez pas désarçonner par les augures de malheur. Ne vous laissez pas envahir par le doute qui démobilise vos ardeurs, ne permettez pas que soient écrasés les échecs de vos efforts et les déconvenues de vos entreprises. »

« Le Combat des Anges » © « Luc Petit-Nocturnales » © Photo : Murielle Lecocq

« Je suis Michel, l’Archange ‘du côté du Dieu’. Pour soutenir votre combat je convoque tous les espérants et les chercheurs : ils sont fiers de leur courage et de leur patience, chaussés de prières et vêtus de foi ; ils vont parce que l’avenir est devant eux ; ils marchent parce que leur chemin est celui de ceux qui croient aux lendemains. »

« Le Combat des Anges » © « Luc Petit-Nocturnales »

« En avant ! Vous les annonceurs de printemps, soyez les hérauts de l’impossible devenu possible ! Les mains distendues renouées, les barbelés arrachés, les fusils brisés, les corps meurtris soignés, les solidarités affermies … amassez vos témoignages ! »

« Le Combat des Anges » © « Luc Petit-Nocturnales » © Photo : Murielle Lecocq

« Le miracle de Noel, c’est le chemin à faire : naître et toujours renaître. Au-dessus du hameau d’où l’aube vient, une myriade d’anges s’échangeait la nouvelle comme des roulements de tambours répétés à l’infini … Noël n’est pas à raconter, Noël est à faire : Noël est un combat. Le combat de la vie. »

Un spectacle impressionnant.

« Le Combat des Anges » © « Luc Petit-Nocturnales »

« Au-dessus des collines de Judée s’échappait comme un grand vol de ramiers. Regardez là-haut : il hésite avant de tomber dans la forêt, de branche en branche. Ce soir, Noël sera Noël ! Regardez : il pleut sur vous comme des plumes d’anges ! »

« Le Combat des Anges » © « Luc Petit-Nocturnales » © Photo : Murielle Lecocq

Si vous n’avez pu le voir, ce même spectacle – « Le Combat des Anges » – se donne à l’église Saint-Martin, à Arlon, jusqu’à ce dimanche 08 janvier, chaque jour, à 17h, 18h15 et 19h30, alors que des représentations du « Sablier de Noël » – autre spectacle de Luc Petit, à la mise en scène, et de Michel Teheux, pour l’écriture du textesont programméesaux mêmes dates et heures, à la Cathédrale Notre-Dame, à Tournai !

« Le Combat des Anges » © « Luc Petit-Nocturnales » © Photo : Murielle Lecocq

Ces deux opéras patrimoniaux multidisciplinaires font appel aux technologies les plus novatrices, notamment le vidéo-mapping et les projections laser monumentales. Tout en préservant une approche humaine importante, proposées par nombre d’artistes circassiens, ils reconstituent et magnifient l’architecture et l’histoire de ces bâtiments religieux, ainsi mis en valeur à l’occasion de la Noël.

 Michel Teheux, à 74 ans, déborde toujours d’enthousiasme. Surtout lorsqu’il s’agit d’évoquer le Rondia de la collégiale de Huy.

Michel Teheux © Photo : Heymans / »L’Avenir

Luc Petit, décoré comme « Chevalier » du « Mérite wallon »/2022 ⓒ Photo : Gouvernement wallon

Prix d’entrées de chacun des deux spactacles du « Noël des Cathédrales » 18€50, 26€50 & 36€ (12€, 16€50 &  26€, pour les 2 à 12 ans / 0€, pour les moins de 2 ans). Contacts : 0470/92.42.2902/616.45.29 &  info@nocturnales.beSite web et achats en ligne : http://www.nocturnales.be.

© « Luc Petit-Nocturnales »

Notons encore que, du samedi 25 février jusqu’au dimanche 05 mars 2023, nous pourrons assister – dans la « Salle philarmonique de Liège » – à un nouveau spectacle des « Nocturnales » – signé Luc Petit, avec des textes et la participation de l’humoriste tournaisien  Bruno Coppens, ainsi que de l’ « OPRL » (« Orchestre philarmonique royal de Liège ») -, « Le Carnaval des Animaux », crééé, en 1886, par le compositeur français Camille Saint-Saëns (1835-1921).

Yves Calbert, avec des extraits du texte de © Michel Teheux et des photos de © Murielle Lecocq.

  • Arlon