Orée-Beerschot 3-2

 

 

Victoire au caractère de l’Orée mais un match nul aurait été logique.

Orée : Thieffry, Stockbroekx, Beckers, Willems, Willocx, Bellenger, Curty, Dohmen, Thiéry, S. Branicki, Masso, Domene, Clément, M. Branicki, Simar, Van Nieuwstadt.

Beerschot : Verhoeven, De Sloover, Penelle, Creed, M.Peeters, Cabuy, Draper, Gus, H. Peeters, Nelen, Perez, M. Capelle, Duvekot, Sior, Goudsmet, L. Capelle.
Arbitres : L. Dooms et C. Hardy
Cartes : Dohmen (verte), Cabuy (verte) et Peeters (jaune capitaine)
Buts : 14e Curty (1-0), 22e De Sloover (1-1),
51e Simar (2-1), 66e Duvekot (2-2), 69 Dohmen (3-2)
PC : Orée = 2, Beerschot = 6

 

Avant une trêve de 3 semaines (Pro League, qualification coupe du monde), nos Bleus rencontraient le Beerschot. Equipe toujours difficile à manier pour nos couleurs, les Ours sortent de victoires face aux Dragons et au Braxgata, de trois défaites face à Leuven, au Daring et à l’Herakles et d’un match nul face à la Gantoise. Autant dire que les Anversois se rendaient avenue des Grands Prix avec le couteau entre les dents. Les troupes de Xavier De Greve désirant quant à elles capitaliser afin de passer l’hiver au chaud. Le public était au rendez-vous sous un beau soleil et dans une odeur agréable de fritkot. Augustin Raemdonck n’est pas encore rétabli de sa blessure au doigt, il n’était pas sur la feuille de match.

 

Please enable images Please enable images

 

1e mi-temps (1-1). Les deux équipes commencent sur un rythme scolaire, la prudence règne. 3e minute, le Beerschot hérite de trois PC consécutifs qui ne sont pas transformés. Arthur Thieffry et sa défense faisant le «taf». 5e, incursion de Manu Stockbroekx qui tente sa chance. La balle est repoussée par Harry Verhoeven. 12e, centre de Max Branicki sur Timothée Clément qui tente un tir qui n’aboutit pas. 14e, belle récupération de Louis Willems qui centre sur John-John Dohmen, ce dernier passe à Eliot Curty qui tire et fait mouche (1-0). 16e, quatrième PC pour le Beerschot, il ne donnera rien. Il est sorti héroïquement par Rodolphe Willocx et Dorian Thiéry. Solidarité exemplaire des Bleus. 20e, cinquième PC pour le Beerschot transformé par Arthur De Sloover suite à un rebond (1-1). 22e, rapide contre-attaque des Ours, duel un-contre-un entre Roman Duvekot et Arthur Thieffry qui est lobé. Le retour in extremis d’Amaury Bellenger empêche la balle de rentrer.

 

2e mi-temps (3-2). Le Beerschot ne jette pas l’éponge et pousse tant et plus. Les Bleus ont du mal à passer dans la moitié de terrain des Mauves. 37e minute, contre-attaque de l’Orée. Philippe Simar tente sa chance, Harry Verhoeven repousse. Une partie de ping-pong s’organise entre les deux équipes. 41e, centre de Tomi Domene sur Max Branicki qui malheureusement croque son tir. Arthur De Sloover se blesse pour les Ours et doit sortir. 45e, sixième PC pour le Beerschot. Il est sorti par la défense des Bleus. 49e, premier PC pour l’Orée. Il ne rentre pas directement mais la suite des évènements donnera une phase de récupération que Philippe Simar exploitera pour scorer sur une passe de Stan Branicki (2-1). L’Orée recule. Xavier De Greve demande à ses hommes de remonter dans le pressing. 61e, bel essai de Manu Stockbroekx qui suite à son shoot au but obtient le deuxième PC de l’Orée. Ce dernier ne sera pas transformé. 63e, Max Branicki tente sa chance. La balle passe entre les jambes du gardien du Beerschot mais ne rentre pas. 64e, l’Orée joue à 10, Juna Beckers ayant reçu une carte verte. Le Beerschot retire son gardien sans prévenir les arbitres, les Ours égalisent grâce à Roman Duvekot (2-2). Les arbitres infligent une carte jaune «capitaine» aux Anversois pour ne pas les avoir prévenu du retrait du gardien. Les deux équipes sont à 10 contre 10. Le Beerschot remet son gardien. La tension est à son comble lorsqu’à la 69e, Tomi Domene centre sur John-John Dohmen qui score (3-2). L’Orée l’emporte sur le fil. Trois nouveaux points dans l’escarcelle mais les acteurs reconnaissaient qu’un match nul aurait été plus juste, la sortie pour blessure d’Arthur De Sloover ayant couté cher aux Ours.