Orée-Léopold 2-5

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

 

 

Un premier quart-temps qui aurait pu tout changer…

 

Orée : Thieffry, Stockbroekx, Bellenger, Beckers, Raemdonck, Willems, Willocx, Simar, S. Branicki, Masso, Thiéry, Curty, Domene, Clément, M. Branicki.
Léopold : Reynaud, Eaton, J. Verdussen, Forgues, Muschs, Baumgarten, Cuvelier, De Trez, Engebert, Degroote, Boon, Plennevaux, Zimmer, A. Verdussen, Moreno et Poncelet.
Cartes vertes : 12e Beckers, 15e Willems, 36e Baumgarten
Cartes jaunes : 57e Bellenger
Les arbitres : MM. T. Bigare et D. Van Den Eede
Les buts : 19e Boon (0-1), 26e Boon sur stroke (0-2), 43e Zimmer (0-3), 44e A. Verdussen (0-4), 48e Domene sur pc (1-4), 60 Boon sur pc (1-5) , 70e Domene sur pc (2-5)
PC : Orée 5, Léopold 5

 

Première journée de le deuxième partie de saison pour nos Bleus qui recevaient le Léo, un des candidats au titre. 105 jours séparaient cette journée de la dernière (14 novembre 2021). Les troupes de Xavier de Greve devaient se passer de leur maître à jouer John-John Dohmen, blessé. Le public était au rendez-vous sous un beau soleil mais avec une température froide. Le match se jouait à 12h30, télévision oblige. Dans ce championnat indécis comme jamais, il était évident que chaque point compterait. La bataille s’annonçait rude.

 

Première mi-temps (0-2). Débat équilibré et partie très engagée dès le début. Les deux équipes jouent le couteau entre les dents. Manifestement, les belligérants sont là pour récolter le maximum de point. Après deux minutes de jeu, John Verdussen envoie un lobe pour Dylan Englebert qui centre dans le cercle, la balle n’est pas exploitée. Les Bleus partent en contre avec Tomi Domene qui passe à Eliot Curty, ce dernier perd son duel face au portier ucclois. 4e perte de balle des Bleus, cela profite à Tom Boon qui tire vers le but. Arthur Thieffry dégage du pied. 6e, Eliot Curty provoque le premier PC du match. Tomi Domene est contré par Edgar Reynaud. 9e, nouveau PC pour le Léo. Tom Boon échoue face à la vigilance d’Arthur Thieffry. 12e, Luca Masso est proche d’ouvrir le score mais Edgard Reynaud intervient bien. 17e, Tom Degroote tente sa chance mais la balle passe à côté. 19e, Tom Boon ouvre le score d’un tir en revers qu’Arthur Thieffry ne peut qu’effleurer (0-1). Le Léo, en confiance suite à ce but, mène le débat avec une possession de balle efficace. Les Ucclois se procurent un stroke à la 26e. Il est transformé par l’inévitable Tom Boon (0-2). Quelques instants après suite à une action de Tom Boon, Tom Degroote reprend de volée une balle et envoie un boulish vers Arthur Thieffry qui dévie habilement.

 

Please enable images Please enable images

 

Deuxième mi-temps (2-5). L’Orée reprend bien la seconde mi-temps et ne baisse pas les bras. Un but est annulé pour les Bleus suite à un jeu dangereux. 43e minute, Tanguy Zimmer assomme les Oréens par un but intelligent (0-3). Une minute après, le Léo obtient un PC et enfonce le clou grâce à une récupération d’Arthur Verdussen (0-4). Le Léo continue d’appuyer sur le champignon et Tom Boon tire au-dessus. L’Orée pousse dès le début du dernier quart. Max Branicki d’abord et Tomi Domene ensuite se procurent de belles occasions mais qui n’aboutissent pas. 48e, les Bleus obtiennent un PC que Tomi Domene transforme (1-4). 60e, le Léo obtient un PC que Tom Boon transforme (1-5). Durant les dernières minutes, plusieurs attaques du Léo échouent. Le dernier mot revient à Tomi Domene qui transforme pour l’honneur un PC à la 70e (2-5).

 

Le spectacle, l’engagement et la correction furent au rendez-vous, le Léo n’a pas volé sa victoire mais l’Orée doit certainement regretté les occasions obtenues lors du 1er quart temps, cela aurait changé plus que probablement la physionomie de la rencontre.