Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Dames

Dimanche 1er mai. Fête du muguet. Mais surtout le match retour de la confrontation qui oppose nos Dames 1 à l’équipe de Louvain pour le titre de championnes de division Nationale 1. Il y a deux semaines, chacune de ces 2 équipes s’est battue, dans des matchs où le stress s’invite au programme sans y être convié, pour réaliser l’objectif fixé. A savoir jouer en division Honneur la saison prochaine. La tension sera sans doute moins palpable lors de cette rencontre puisque pour les deux protagonistes, le but est déjà atteint avec brio. Mais il n’est pas à douter que Woluwéennes et Brabançonnes vont mouiller leur tripes (1) pour, comme lu dans la presse locale lundi passé, placer la cerise sur le gâteau de fin de saison, déjà flamboyante !

(1) Expression raccourcie pour « mouiller son maillot et sortir ses tripes »

 

Très léger avantage pour l’Orée avant le début de rencontre : les Bleuettes ont engrangé la victoire avec le plus petit écart (2-3) au match aller et le duel se joue sur l’herbe de Sportcity. Attention les filles au choix des armes, le stick sera sans doute plus percutant que les fleurs offertes par le club en remerciement de votre bravoure.

 

Please enable images Please enable images

 

Après 2 secondes de jeu, le tir de Camille Belis est arrêté du stick par la gardienne adverse. Les consignes reçues sont claires : attaque tous azimuts dès pénétration dans le cercle ennemi. Après 8 minutes de jeu, Aurélie Kreusch voit son tir cadré arrêté par la portière louvaniste. L’Orée fait circuler correctement la balle entre les lignes et on peut entendre du côté du Muppet Show, venu exceptionnellement encourager les Dames ce dimanche, que le niveau du match auquel ils assistent est particulièrement appréciable! A la 23e minute de jeu, l’Orée obtient son premier PC. Astrid Bonami réceptionne la balle et tire à plat pour trouver Ophélie Vincent au tip-in, dont le toucher de balle est sauvé à même la ligne par une Louvaniste. Piquées au vif, les Universitaires réagissent rapidement en prenant l’ascendant sur la rencontre. Heureusement pour nos Bleuettes, les PC que s’octroient l’adversaire ne sont pas convertis.

 

A la seconde mi-temps, les Brabançonnes remontent sur le terrain avec la ferme intention de nous prendre à la gorge et c’est avec beaucoup de conviction qu’à la dixième minute de jeu, elles parviennent à tromper Irène Ibanez (0-1). Si le score en reste là, les deux équipes s’affronteront au tirer des shoot-out. Ce que Riri voudrait absolument éviter, alors qu’elle fête en ce jour son vingt-troisième anniversaire! Les filles d’Heverlee nous dominent intégralement et c’est très chanceux qu’elles ne possèdent pas une magic sleepeuse sur PC pour nous infliger une correction sur le terrain.

 

A la 31e minute de jeu, l’Orée reçoit l’occasion de reprendre l’avantage sur PC. Le deuxième du match, après discussion arbitrale. Cette fois, c’est Ophélie Vincent qui reçoit la balle pour servir Astrid Bonami et… et… c’est goal évidemment! (1-1) C’est l’euphorie dans les rangs de l’Orée. Il reste quatre minutes à jouer. C’est dans ces moments que l’on voit que l’équipe manque encore quelque peu d’expérience : une carte verte distribuée pour une connerie, une rentrée en touche sifflée pour jeu dangereux, 2 pertes de balle pour offrir un dernier PC à l’adversaire sur le coup de sifflet final. Il est arrêté fautivement par une défenseuse oréenne, quatre fois de suite. Pas bon pour le cœur des fans locaux! Enfin, la balle sort du cercle sans aucune faute et l’Orée devient championne de Belgique de Nationale 1 OUTDOOR après avoir déjà remporté le même titre en INDOOR!

 

Un tout grand bravo à nos jeunes joueuses pour leur magnifique saison.

La cerise sur le gâteau est définitivement bleue!