Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

 

La volonté y était mais pas l’efficacité

 

Encore un match important pour nos Bleus en ce dimanche de début de printemps, ils recevaient Leuven équipe qui comptabilisait 22 points (et un match de moins) avec comme dernier bonus les trois points récupérés sur tapis vert face à la Gantoise suite à une erreur administrative. Autant dire que le match s’annonçait engagé, aucune des deux équipes ne souhaitant se faire distancer en vue des play-offs ou de la descente.

 

Le Muppet Show « C’est encore un match à 6 points, nous allons jouer sans Tomi Domene, c’est un joueur qui absorbe beaucoup d’attention de la part des équipes adverses. Il se déplace beaucoup dans le jeu ce qui fatigue l’adversaire et permet de libérer des espaces pour les autres joueurs. Ce ne sera pas un match facile mais l’Orée a les moyens de remporter la victoire ».

 

Steve Crauwels (T2 de l’Orée) « Si nous jouons avec la même intensité et le même collectif que contre le Bee, nous avons des chances de gagner le match. Tomi Domene est absent mais ce sera l’occasion pour d’autres joueurs de se montrer. Il s’agit encore d’un match à 6 points, il n’y a plus de petit match, il n’y a pas de favoris pour la victoire ».

 

Les Bleus devaient se priver de Dorian Thiéry, doigt cassé et Nathan Van Nieuwstadt, blessé.

 

Première mi-temps (1-2). L’Orée commence la rencontre pied au plancher avec un centre de Max Branicki, Philippe Simar récupère et re-centre. Aucun Bleu n’arrive à conclure. 3e minute, incursion de Manu Stockbroekx qui puissamment tire au but, la balle est repoussée, Timothée Clément reprend de volée et score (1-0). Pas le temps de respirer, Leuven réplique immédiatement. Sam Lane trompe Arthur Thieffry (1-1). 5e, les Bleus ne se laissent pas démonter, Philippe Simar centre sur Eliot Curty qui trouve le montant du but défendu par James Carr. Pour les spectateurs, il n’aurait pas fallu être en retard pour le début de match. 8e, premier PC pour l’Orée grâce à Luca Masso qui en entraînera un deuxième qui ne donnera rien. 17e, Arthur Thieffry sauve les siens avec un arrêt à même la ligne suite à un essai d’un Universitaire. 19e, longue transversale de Max Branicki sur Philippe Simar qui tente sa chance mais la balle passe à côté de l’objectif. 21e, Pau Quemada transforme un centre. Leuven se met aux commandes (1-2). 28e, action entre Manu Stoskbroekx et Philippe Simar qui centre sur Stan Branicki, ce dernier manque la balle de conclusion de quelques centimètres.

 

Please enable images Please enable images

 

Deuxième mi-temps (1-2). 38e minute, beau une-deux entre Philippe Simar et Luca Masso. La balle ne veut pas rentrer. 45e, série de trois PC pour Leuven, ils seront tous repoussés par la défense des Bleus et Arthur Thieffry. 47e, deuxième PC pour l’Orée. Il ne sera pas transformé. 55e, shoot puissant de Max Branicki. Il passe juste à côté du but des Universitaires. 60e, nouvelle série de 4 PC pour Leuven. Ils seront repoussés par les Bleus. L’Orée pousse tant et plus mais le dernier geste fait défaut, ce manque de réalisme entraîne une partie de ping-pong. 69e, double essai de Philippe Simar et John-John Dohmen. Le score restera scellé.

 

Les Bleus sortent bredouilles d’une rencontre pour laquelle ils auraient pu revendiquer peut-être un nul. Mais rendons à César ce qui appartient à César, les Universitaires sont restés très organisés et hyper réalistes, leur victoire n’est pas volée. Reste encore 5 matchs, donc 15 points à prendre pour se sauver ou pour accrocher le bon wagon.

 

Orée : Thieffry, Willems, Raemdonck, Bellenger, Willocx, Stockbroekx, Beckers, Masso, Dohmen, Curty, S. Branicki, Simar, Clément, M. Branicki, Generet, Berden
Leuven : Carr, Harris, Coolen, Perez-Pla, Madeley, Murray, Walsh, Quemada, Lane, Maraite, Divorra, De Clerck, Van Lembergen, Bosman, Schoenaers
Arbitres : MM. S. Michielsen et V. Loos
Cartes vertes : Masso, Schoenaers
Buts : 5e Clément (1-0), 6e Lane (1-1), 20e Quemada (1-2)
PC : Orée 3, Leuven 7