Orée-Leuven 3-2 Messieurs Honneur

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

L’Orée l’emporte avec caractère

 

Premier match de la saison à domicile pour nos Bleus. L’adversaire du jour, Leuven. Une équipe toujours difficile à manier. Comment allait réagir l’Orée après sa plantureuse victoire contre l’Herakles? S’était-on enthousiasmé trop vite ou au contraire allait-on confirmer? Trois points dans la besace seraient les bienvenus vu le programme chargé qui attend nos couleurs durant les deux semaines à venir. Les Bleus rencontreront en l’espace de 10 jours trois des cadors de la Division Honneur (Racing, Gantoise et Watducks).

 

Le Muppet Show : « On sent que Facu et Steve sont fédérateurs, on sent une sérénité dans l’équipe. Avec John-John qui est redescendu il y a une lecture du jeu, il y a moins d’erreurs. Les 3 points seraient très utiles vu le programme qui nous attend dans les prochaines semaines ».

 

Philippe Simar : « Si on joue avec la même motivation et la même envie que contre l’Herakles, il ne devrait pas y avoir de problème. Le plus dur sera de mettre le premier et le deuxième goal. Louvain, ils sont capables du pire comme du meilleur. Ils ont perdu pas mal de joueurs par rapport à l’année passée mais ils ont un bon collectif ».

 

Soleil radieux et nombreux public, tout était réuni pour avoir un beau spectacle et du suspense.

 

Première mi-temps (1-1). La rencontre commence pied au plancher, les Bleus héritent de cinq occasions bien construites. Max Plenneveaux, Max Branicki, Tomi Domene et Philippe Simar tentent leur chance mais la cage des Louvanistes reste inviolée. L’Orée aurait pu mener par plusieurs buts d’avance mais rien n’y fait. Et ce qui devait arriver arriva, Leuven prend l’avantage à la 25e minute suite à un “auto-goal” (0-1). Le hold-up parfait aurait-on pu penser mais que nenni les Universitaires étaient restés concentrés, volontaires et réalistes. Les attaques et contre-attaques se succèdent au rythme de la marée montante du Mont-Saint-Michel. Les trois points, chacune des deux équipes les voulaient. 42e, Tomi Domene égalise suite à un PC (1-1).

 

Please enable images Please enable images

 

Deuxième mi-temps (3-2). L’Orée veut la victoire, les occasions s’enchaînent mais Leuven rend coup pour coup. L’arbitrage est sans faille et maintient le match dans un bon esprit. Les incursions de Manu Stockbroekx et d’Eliot Curty font mal mais les concrétisations font défaut. Le portier louvaniste est toujours bien placé. 52e minute, Robert Capizzi transforme une occasion universitaire (1-2). Il reste 18 minutes aux Bleus pour revenir au score. Les attaques se succèdent pour l’Orée et à la 57e, Philippe Simar transforme un centre de Max Branicki (2-2). Les 13 dernière minutes sont menées tambour battant, les trois points sont à portée des deux équipes. Les Bleus, au caractère, émergent à la 66e grâce à la concrétisation d’un PC de Tomi Domene (3-2). Le score ne bougera plus, les Bleus ont gagné au caractère. La victoire ne fût certainement pas volée. Beau bas de laine engrangé (6 sur 6) avant la semaine infernale.

 

Orée : Thieffry, Raemdonck, Stockbroekx, Willems, Thiéry, Dohmen, Simar, Plennevaux, Domene, Masso, M. Branicki puis Willocx, Curty, Gencarelli, Langer, S. Branicki

Leuven : Carr, Brydon, Georgis, Coolen, Santana, Harris, Mucic, Lum, Maraite, Sior, Tello Balmaseda puis Dehalle, Kinnen, Divorra, Capizzi, Van Lembergen

Arbitres : D. Van Den Eede et T. Dagnelie

Cartes vertes : 15e Plennevaux, 28e Santana

Les buts : 25e Tello Balmaseda (0-1), 42e Domene sur PC (1-1), 52e Capizzi (1-2), 57e Simar (2-2), 66e Domene sur pc (3-2)

 

 

NB

 

Prochaines rencontres :
Vendredi 16 septembre à 20h30 en déplacement au Racing
Dimanche 18 septembre à 15h00 en déplacement à La Gantoise