Pitcairn, ou les quatre femmes d’Adams

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

En 1814, sur l’île présumée déserte de Pitcairn, un équipage découvre un village doté d’une église et pourtant uniquement peuplé de femmes et d’enfants mélanésiens…

Dans les eaux du Pacifique Sud, en 1814, les navires HMS Briton et Tagus doivent faire escale sur l’île présumée déserte de Pitcairn afin d’effectuer un ravitaillement en eau. Le commandant Pipon et son équipe reçoivent la mission d’aller à terre explorer l’île pour y trouver de l’eau douce.

Une fois sur place, c’est la stupeur : l’île est entretenue et semble habitée… Poursuivant leur exploration, les marins découvrent un village peuplé de femmes et d’enfants polynésiens – et pourtant doté d’une église… La cheffe du village, Maimiti, parle même parfaitement anglais !

Alors qu’il peine à comprendre qui sont ces femmes, Pipon découvre une Bible qui semble provenir du HMS Bounty, le navire dont l’équipage s’est révolté et dont les principaux mutins ont disparu sans laisser de trace, vingt-cinq ans plus tôt…

Aussitôt questionnée, Maimiti livre alors l’histoire de l’île et de ses habitants : en 1790, neufs mutins du Bounty, accompagnés de dix-huit hommes et femmes tahitiens, accostent à Pitcairn dans l’espoir d’y fonder une société plus juste… Très vite cependant, des tensions entre les marins et les Tahitiens vont apparaître : les différences culturelles entre les deux peuples conduiront rapidement les hommes à s’entretuer… Avant que l’isolement de la communauté ait raison des derniers d’entre eux…

Mais le récit de Maimiti est-il sincère ? Tous les mutins ont-ils vraiment disparu ?

Dessin : Marc Curto Turon

Marc Curto Turon est un dessinateur d’origine espagnole né en 1977. En 2010, il publie un album de BD, Tora, chez l’éditeur barcelonais Gentle Noise. Il s’agit d’un ouvrage sur fond de samouraï en noir, blanc et rouge. Aujourd’hui, Marc vit à Barcelone et y enseigne les arts plastiques à des collégiens.

Scénario : Stéphane Blanco

Stéphane Blanco est scénariste de bandes dessinées. Passionné de BD depuis toujours, il découvre l’écriture scénaristique au moment de composer sa première histoire, sur le thème du bagne. Ce récit voit le jour en 2011 grâce à sa rencontre avec le dessinateur Laurent Perrin, dans l’album Aux îles, point de salut. En 2018, Stéphane s’essaie au western-fantasy avec la série Les sentiers de Wormhole, toujours avec Laurent Perrin. La même année, il publie une autre BD aux éditions Steinkis, Nengue, un hommage à l’explorateur Jules Crevaux et à un peuple soumis à l’esclavage.

Actuellement professeur de mathématiques et de cinéma dans les Deux-Sèvres, Stéphane Blanco signe avec Les Rescapés du Bounty une nouvelle collaboration littéraire, en compagnie de Marc Curto Turon.

Editions Boîte à Bulles

128 pages

Format : 220 x 300 mm

Prix : 19,96€