You are currently viewing Plus de 200 000 réfrigérateurs mis au rebut portés « disparus »

Plus de 200 000 réfrigérateurs mis au rebut portés « disparus »

 

Chaque année, plus de 200 000 réfrigérateurs mis au rebut sont portés « disparus ». Recupel craint qu’ils soient mal recyclés. Il est toutefois crucial qu’une entreprise spécialisée les débarrasse au préalable des liquides et des gaz qu’ils contiennent. Si elles s’échappent, ces substances causent, en effet, de graves dommages à l’environnement. Ne confiez donc pas votre appareil à n’importe qui. D’après Recupel, les entreprises qui arborent le label « Ici, nous recyclons bien » sont dignes de confiance.

Le sauna provisoire installé par Recupel à la gare de Bruxelles-Central vise à sensibiliser les passants à la problématique du mauvais recyclage des réfrigérateurs. Que se passe-t-il lorsque les gaz nocifs pour le climat ne sont pas éliminés de manière professionnelle et qu’ils s’échappent ?

Pas innocent

Même si elle paraît anodine, la petite quantité de gaz qui s’échappe de votre réfrigérateur peut être lourde de conséquences ! L’impact négatif d’un réfrigérateur mal recyclé est similaire à celui des émissions d’une voiture diesel allant de Bruxelles à Pékin. Le fait que 200 000 réfrigérateurs mis au rebut ne soient très probablement pas recyclés correctement chaque année est extrêmement préoccupant.

Démanteler, dépolluer et recycler dans les règles de l’art nécessite une solide expertise, affirme Recupel. Les réfrigérateurs requièrent également un équipement et des installations spécifiques pour capter et recycler les gaz et les liquides. Il est donc capital que votre appareil soit pris en charge par des entreprises spécialisées.

Que faire ?

L’idéal reste de déposer votre ancien réfrigérateur au parc à conteneurs ou dans une ressourcerie pour avoir l’esprit tranquille, car ils travaillent selon les normes de Recupel. Les appareils réutilisables sont contrôlés et remis en vente. Les appareils hors d’usage sont collectés et transportés vers des entreprises de recyclage agréées et spécialisées.

Vous confiez votre ancien appareil au fournisseur ou à l’installateur de votre nouveau réfrigérateur ? Assurez-vous qu’il arbore le label « Ici, nous recyclons bien ». C’est heureusement le cas d’une majorité des magasins d’appareils électroménagers et des cuisinistes. Une petite minorité a malheureusement l’habitude de reprendre les vieux appareils avant de les remettre à des ferrailleurs qui ne respectent pas toujours les règles ou ne disposent pas des installations adéquates.

Vous apportez votre réfrigérateur à une entreprise de collecte ou de recyclage ? Veillez à ce qu’elle respecte les règles et qu’elle dispose du label.

Eric Dewaet, CEO Recupel

On ne traite pas un réfrigérateur comme de la ferraille. Il est essentiel d’en éliminer soigneusement toutes les substances nocives. Et cela nécessite une expertise dont seules quelques entreprises peuvent se prévaloir. 
Une fois dépollué, un réfrigérateur se recycle presque entièrement. Il se compose principalement de métaux et de matières plastiques. Nos entreprises de recyclage belges sont parfaitement capables de les séparer et de les préparer pour qu’ils servent de matière première à la production de nouveaux appareils.

Mais la dépollution préalable est cruciale. Contribuez à la prévention des dommages environnementaux et posez la question chaque fois que vous vous débarrassez de votre vieux réfrigérateur. Un petit effort pour un grand impact ! 

 
 

Stijn Ombelets

PR & PA Manager, Recupel