Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Avec la levée des restrictions depuis le 1er août, Lisbonne reprend donc sa place de destination la plus attractive pour les touristes français. Perchée sur sept collines, Lisbonne se laisse admirer de haut en bas. Avec tant de choses à voir et à faire, voici une sélection des trésors cachés des alentours…

Image

Image

Parc Naturel Sintra-Cascais
Le Fort d’Arrábida, Parc Naturel d’Arrábida
 
Sintra et ses trésors insoupçonnés
A 45 minutes du centre de Lisbonne
Sintra est avant tout connu pour ses somptueux palais, mais son parc naturel renferme également des petits coins de paradis.
Proche du célèbre Palacio da Pena, la cascade de Fervença est la plus grande et la plus belle cascade de Sintra.
Mais le sentier au départ du petit village Anços conduit les visiteurs à la cascade de Mourão, nichée dans un cadre naturel doté d’une végétation luxuriante. Majestueux ! Dans un tout autre style, la Quinta da Regaleira est un lieu surprenant. Ce palais et son jardin sont à la fois délirants et fascinants : une inspiration romantique et spirituelle. Un endroit magique qui entraine dans un passé mystérieux rempli de secrets et d’intrigues.
Cabo da Roca, la terre la plus à l’Ouest de l’Europe
A 15km au nord de Cascais
Jusqu’au XIVe siècle, le monde connu finissait à Cabo da Roca ! On pensait en effet qu’il n’existait pas d’autres terres au-delà de l’océan. La sensation est restée la même aujourd’hui, celle de se trouver dans un lieu hors du temps : c’est ici que se trouve l’un des plus anciens phares portugais (construit en 1758), un obélisque gravé des coordonnées du site et de la phrase du poète Luís Vaz de Camões « Aqui… Onde a terra se acaba e o mar começa… », ce qui signifie « Ici où la terre termine et où la mer commence ».
Entre Cascais et Sintra, le Cabo da Roca dévoile une vue extraordinaire sur l’immensité de l’océan et offre la possibilité de parcourir une des routes les plus belles de la région. Le cap de Cabo da Roca et ses falaises de 140 mètres de hauteur est parsemé de sentiers d’où contempler l’océan. L’un des sentiers pédestres conduit vers la Praia da Ursa, l’une des plus belles plages sauvages de Sintra.
 
Ericeira, le paradis des surfeurs  
A 1 heure au nord du centre de Lisbonne
Bienvenue à Ericeira, une petite ville de pêcheurs avec une longue tradition liée à la mer, et véritable petit paradis de la glisse, actuellement listée parmi les « World Surfing Reserves » (réserves mondiales de surf). La zone littorale, considérée comme la 1ère réserve de surf d’Europe et la 2e mondiale, s’étend sur 8 km et comprend des plages qui font figure de référence mondiale pour la pratique de ce sport, comme celles de Ribeira de Ilhas et de Coxos, la plage d’Empa, en face du bourg, et la plage de São Lourenço.
Même sans planche, Ericeira est un véritable éden pour ses visiteurs. Les plages de Foz do Lizandro et de São Julião sont une ode à l’Atlantique. Un air de paradis sur fond de sable blanc.
Image
Image
Image
Plages d’Ericeira
Parc Naturel d’Arrábida
Cabo da Roca, Parc Naturel Sintra-Cascais
 
Le parc naturel d’Arrábida
A 45 minutes au sud de Lisbonne
Longeant l’océan, entre le village de pêcheurs de Sesimbra et de la cité historique de Setúbal, tout ici rappelle la Méditerranée. À moins d’une heure de la capitale, les Lisboètes et les touristes s’y baladent, y randonnent avec vue panoramique sur l’océan, s’essaient aux sports nautiques (stand-up paddle, kayak…), y profitent de son terroir ou explorent ses plages sauvages.
Sensations fortes garanties aussi lors d’une sortie en bateau dans le parc marin Luiz Saldanha, bordant les côtes d’Arrábida. Il est aujourd’hui considéré comme l’une des réserves naturelles les plus riches d’Europe et reconnu pour son excellente préservation des espèces sauvages. Les dauphins, que l’on peut observer lors d’une sortie dédiée, en témoignent.
 
Sesimbra, un coin de paradis jusqu’au Cap Estichel
De jour comme de nuit, se dégourdir les jambes sur la promenade de Sesimbra est la manière la plus agréable de découvrir cette cité de pêcheurs dont l’existence remonte à plus de cinq siècles. A 15 kilomètres vers l’ouest, le Cap Espichel est un véritable havre de paix entouré par l’océan Atlantique.
Lieu idéal pour randonner ou juste profiter de l’air pur et des magnifiques paysages, le cap est aussi remarquable de par ses empreintes de dinosaures visibles depuis un parcours pédestre balisé. Juste à côté se trouve l’église de Notre-Dame-du-Cap, sanctuaire dont les longues voies de pierre et les centaines de colonnes rendent hommage aux marins portugais qui ont parcouru le monde des siècles durant.