Quand famboyait la Toison d’Or

En présence du commissaire Philippe George,
conservateur honoraire du Trésor de la Cathédrale de Liège

Les musées de la Ville de Beaune et le musée de l’Hôtel-Dieu – Hospices de Beaune présentent du 4 décembre 2021 au 31 mars 2022 l’exposition : « Le Bon, le Téméraire et le Chancelier – Quand flamboyait la Toison d’Or ». 

Philippe George, commissaire de l’exposition, vous présentera les enjeux de cette exposition-événement autour de trois figures clés – Philippe le Bon, Charles le Téméraire et Nicolas Rolin.

Plus de cent œuvres de l’art médiéval bourguignon, mêlant peintures, sculptures, orfèvrerie, tapisseries, manuscrits ou documents d’archives, seront exposées.

Le parcours s’articulera autour de trois sections afin de dévoiler l’art de vivre des derniers Ducs de Bourgogne et le savoir-faire des artistes et artisans du « grand-duché d’Occident »

La Bourgogne du XIVème au XVème siècle, un foyer artistique sans égal

Digne héritière de l’exposition « Marie. L’Héritage de Bourgogne » présentée en 2000, cette exposition internationale au cœur de la capitale des Vins de Bourgogne propose un nouveau regard sur l’histoire et l’art bourguigno-flamand des XIVème et XVème siècles, en mettant à l’honneur les figures des deux derniers ducs – Philippe le Bon (1396 – 1467) et Charles le Téméraire (1433 – 1477) – et du chancelier, Nicolas Rolin (1376 – 1462), fondateur des Hospices de Beaune. Les œuvres exposées, en provenance de collections publiques et privées d’Europe, principalement belges, sont mis en regard d’objets actuellement conservés en France. Plus d’une centaine d’œuvres de l’art médiéval sont réunies, mêlant peintures, sculptures, orfèvrerie, tapisseries, manuscrits ou documents d’archives afin de dévoiler l’art de vivre des élites et le savoir-faire des artistes et artisans du « grand-duché d’Occident ».

Les musées et institutions belges prêtent une grande partie des chefs d’œuvre présentés dans l’exposition (Palais Royal de Bruxelles, Musée de la Ville de Bruxelles, Galerie Bernard de Leye, Museum MLeuven, Musée Royal de Mariemont, Archives générales du Royaume, etc).

Un catalogue accompagne l’exposition afin d’en développer le propos et de conserver un témoignage de sa présentation. 

Cet ouvrage de 250 pages réunit une quarantaine de spécialistes français et internationaux de l’art et de l’histoire des états bourguignons.

 

Igor Pliner Photographe

VOS COMMENTAIRES