atelier slip 2

REGARD SUR la contraception masculine (DOCU “La révolution du caleçon” + débat)

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

20H35 : LE DOCU : La révolution du caleçon

Pilules à effets secondaires indésirables et stérilets qui s’installent mal, Océane, 30 ans, échoue depuis 15 ans à trouver un contraceptif qui lui convienne. Un jour la question s’impose : pourquoi, en dehors de la capote des premiers temps, la contraception “de long terme” des couples ne serait-elle qu’une affaire de filles ? La jeune femme part en quête de ce qui pourrait être la prochaine révolution sexuelle : la contraception masculine. Graal ultime, elle rencontre des hommes, en couple ou célibataires à différentes étapes de leur parcours contraceptif qui parlent égalité de la charge mentale ou souhaitent contrôler leur fertilité. Alors que Guillaume a choisi la vasectomie par amour, Niels envisage la piqûre d’hormones, à Lille d’autres confectionnent leurs propres slips chauffants… Au planning familial, dans les collèges ou dans le corps médical, on se forme et on informe sur ces nouvelles méthodes contraceptives. A l’heure où, comme Océane, de moins en moins de femmes prennent la pilule, une nouvelle révolution sociale serait bel et bien en marche…

Écrit et réalisé par Océane Lerouge –  Co-écrit et illustré par Marie Dubois – Produit par Fablabchannel

atelier anneau
atelier anneau

21H30 : LE DEBAT ANIME PAR JULIE MORELLE

Scandale des pilules de 3e et 4e génération, inquiétudes pour la fertilité future, souci pour l’environnement aquatique pollué par les oestrogènes de synthèse, volonté de partager la charge mentale… Pour mille raisons, des femmes d’aujourd’hui se méfient ou se détournent de la pilule contraceptive. Si le stérilet au cuivre est vu comme plus naturel, il ne convient pas à toutes. Le retrait, le préservatif ou les méthodes naturelles ont leurs limites. La question émerge alors de plus en plus dans la sphère publique: à quand la contraception pour homme ? Les seuls contraceptifs masculins reconnus en Belgique sont le préservatif et la vasectomie. Des techniques alternatives se sont néanmoins développées, comme la contraception thermique via le fameux anneau en silicone ou le slip chauffant qui stoppent la spermatogenèse en élevant la température des testicules. Si l’on voit aujourd’hui de jeunes hommes se mettre à la couture pour confectionner leur slip contraceptif, il n’en reste pas moins que, depuis l’avènement de la pilule, la contraception est toujours une affaire de femmes. Il faut dire que nombre d’entre elles ont gagné leur liberté avec la pilule. Faut-il déconstruire les rôles de genres et partager la charge contraceptive ? Pourquoi ne finance-t-on pas plus d’études sur la contraception masculine ? Comment sensibiliser et former les professionnels de la santé en la matière ? Julie Morelle en débat avec ses invités :

– Dr Daniel MURILLO, chef de clinique adjoint en andrologie et PMA au CHU St Pierre à Bruxelles.

– Laurence STEVELINCK, animatrice et consultante en égalité de genre, autrice du mémoire « contraception, où sont les hommes ? ».

– Dr Anne VEROUGSTRAETE, gynécologue et experte IVG et contraception en planning familial.

– Matthieu PELTIER, prof de philosophie et chroniqueur RTBF qui a évoqué avec humour sa vasectomie.

– Stéphane, adepte de la contraception thermique.

Date de diffusion: 30 Janvier 2023 à 20:35

A lire également