Régie foncière de la Ville de Bruxelles : nouvelles mesures d’aide en soutien à ses commerçants

Après un plan d’urgence lancé en mai, la Régie Foncière de la Ville de Bruxelles, propriétaire du parc
immobilier de la Ville, annonce de nouvelles mesures pour venir en aide à ses locataires
commerçants à la suite de la crise du coronavirus.
Ce jeudi 17/09, le Collège des Bourgmestre et Échevins de la Ville de Bruxelles vient de valider une
nouvelle mesure d’aide que la Régie foncière va mettre en place afin de soutenir ses locataires
commerçants.
Malgré la levée des mesures de confinement, la situation financière de nombreux locataires
commerçants de la Régie Foncière reste fragile, en cause notamment du manque d’activité dans le
centre.
« On le sait, beaucoup d’employés sont toujours majoritairement en télétravail, de nombreux hôtels
n’ont toujours pas réouverts leurs portes et le tourisme a fortement chuté. Tout cela diminue
drastiquement le flux de personnes qui passent dans les rues du centre-ville. Le renforcement des
mesures sanitaires, notamment via le port du masque, et par l’obligation du respect de la distanciation
sociale entraine chez les restaurateurs une baisse du nombre de couverts également. À cela s’ajoute
l’augmentation des achats en ligne, ce qui fait que l’activité est encore au ralenti et la clientèle se fait
toujours discrète. Les commerces sont malheureusement touchés de plein fouet par cette diminution
de fréquentation. Nous recevons quotidiennement, via la Régie Foncière, des demandes
d’interventions de la part des commerçants justifiant de la reprise difficile de leur activité
commerciale. » Rapporte Khalid Zian, échevin du Logement.
Le collège de la Ville de Bruxelles a dès lors décidé de prendre les mesures suivantes afin de poursuivre
l’accompagnement des locataires par une réduction temporaire de leur loyer :
– Une réduction de 25% pour les locataires HORECA pouvant attester d’une perte de revenu
de 15%.
– Une réduction de 15% pour les commerces de détails pouvant attester d’une perte de revenu
de 15%
Ces réductions temporaire de loyer sont effectives jusqu’au 31 mars 2021.
À cela s’ajoute et ce jusqu’au 31 décembre 2020, la suspension de l’envoi des courriers de rappel et
l’application des frais de rappel en cas de retard de paiement des loyers des locaux commerciaux.
« La Ville de Bruxelles possède l’une des artères commerçantes les plus importantes du pays, il est
indispensable de venir en aide rapidement à nos commerçants sans quoi beaucoup d’entre eux ne
pourront pas se relever. Soutenir nos commerçants est une nécessité et j’invite avec insistance les
autres niveaux de pouvoir à en faire de même ! » continue Khalid Zian.
Ces mesures interviennent après la sortie du plan d’urgence proposé par la Régie Foncière de la Ville
en mai dernier pour ses locataires commerciaux. Une exonération des loyers d’avril et mai avait à
l’époque été mise en place. À cela s’était ajouté le gel de la perception du loyer de juin.
En tout, 159 commerces ont pu bénéficier d’une exonération de loyer pour les mois d’avril et mai,
ainsi que du report de paiement des loyers de juin 2020 à janvier 2021 ; dont 94 Horeca ayant aussi
bénéficié d’une exonération du loyer du mois de juin.
Pour plus d’information, les locataires commerçants de la Régie Foncière peuvent contacter le
02 279 41 05 ou par mail via Retail@brucity.be et les locataires résidentiels peuvent contacter la Régie
via le 0800 14 689 ou par mail à covid.regie@brucity.be