Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

#Rénovation urbaine à Molenbeek et Bruxelles-Ville

Sur proposition de Rudi Vervoort, Ministre-Président en charge de la rénovation urbaine, le gouvernement bruxellois a donné son feu vert pour le lancement des deux premiers contrats d’axe et d’ilot (CACI) dans les communes de Molenbeek et de Bruxelles-Ville. Au total, un montant de 10 millions d’euros sera consacré pour la dédensification et la verdurisation des quartiers centraux !

Comme il l’avait déjà précisé, le Ministre-Président a choisi d’ancrer l’environnement au cœur des priorités en aménagement du territoire et ce à toutes les échelles. « Pour y répondre rapidement, j’ai donné une orientation claire à cette première série de l’outil CACI : s’attaquer aux intérieurs d’ilot en les dédensifiant et en les rendant plus perméables », déclare Rudi Vervoort ce jeudi.

Dans ce contexte, l’appel à candidature imposait que les sites proposés soient repris en zone de carence en espaces verts accessibles au public. Ces zones de carences mettent en lumière les espaces où les aménagements d’espaces verts et les dynamiques de végétalisation sont prioritaires pour lutter contre les effets du réchauffement climatique et l’effet des ilots de chaleur, afin d’offrir une meilleure qualité de vie aux bruxellois.

La Ville de Bruxelles va travailler sur le projet de l’ilot « Querelle »

Ce morceau de territoire du quartier des Marolles, repris en zone de carence en espace vert, cristallise de nombreux défis sociaux et urbanistiques et rassemble les atouts majeurs pour faire l’objet d’un CACI: espaces fortement minéralisés, manque de végétation et de biodiversité, absence d’un projet paysager d’ensemble, difficultés d’appropriation des espaces publics, etc.

Les objectifs visés sont :

– réaménager des espaces publics en créant notamment de nouveaux espaces verts en intérieur d’îlot,

– dédensifier l’intérieur d’îlot et augmenter les espaces de pleine-terre de manière à développer la biodiversité, à infiltrer localement les eaux de pluie, et lutter ainsi contre un îlot de chaleur;

– aménager des traversées piétonnes et cyclables à travers l’îlot de manière à le désenclaver;

– soutenir des actions de sensibilisation ou de mobilisation favorisant la perméabilisation et la végétalisation des sols, la convivialité et le bien-être.

La commune de Molenbeek quant à elle, s’attèlera à la dédensification de l’ilot et de l’axe « Courtrai Ostende »

Cet ilot, à proximité de la gare de l’Ouest, est aujourd’hui presque entièrement bâti et les rares espaces de cours intérieures sont, pour la très grande majorité d’entre eux, fortement minéralisés, ce qui en fait un des îlots les plus denses de la Capitale et plus particulièrement du secteur « Etangs Noirs », qui présente lui-même un taux d’occupation de 83,47 %.

Les objectifs visés sont :

– la création d’accès aux espaces extérieurs grâce à l’aménagement et la reconversion des toitures plates en toitures vertes et des intérieurs d’îlot en jardin,

– la dédensification et la verdurisation de l’ensemble de l’intérieur d’îlot,

– la création d’espaces de rencontres accessibles à tous,

– le renforcement du maillage vert par la création d’un corridor vert entre la place des Etangs Noirs et le parc de la Fonderie.

Ces dispositifs d’échelle hypra locale (CACI) bénéficient d’un budget de 5 millions d’euros par contrat, soit 10 millions d’euros au total.

Les visions et programmes qui en découlent sont attendus pour fin 2023.

«Depuis 2014, les contrats de quartier ont permis la création et la planification de plus de 13Ha d’espaces verts accessibles au public, ce n’est pas rien ! Je suis certain que ces CACI vont permettre d’accroitre ce bilan et surtout, répondre aux besoins et envies des Bruxellois!», conclut le Ministre-Président Rudi Vervoort.(photo)

  • rénovation,