#Restauration : #Exki aidé par les gouvernements bruxellois et wallons

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

#Restauration : #Exki aidé par les gouvernements bruxellois et wallons

Exki a réuni les fonds nécessaires à son relancement. La chaîne de restaurants avait déjà reçu 7,5 millions d’euros de la part de ses actionnaires. Aujourd’hui, 12,5 millions d’euros supplémentaires proviennent des régions wallonne et bruxelloise.

 

Deux grands emprunts d’État

Après la crise du corona, Exki était en mauvaise posture : les ventes ont chuté de 40 % et la branche française a demandé de la protection juridique au début de 2021. La chaîne s’est fortement endettée, rapporte L’Echo, mais son sauvetage semble désormais imminent. Une augmentation de capital de 7,5 millions d’euros a été réalisée en avril de cette année et la formule déjeuner a bénéficié d’un sursis de six mois sur les remboursements bancaires.

 

Maintenant, le soutien du gouvernement vient s’ajouter à cela. Le ministre wallon de l’économie Willy Borsus a révélé au Parlement qu’Exki a également demandé un prêt subordonné de 7,5 millions d’euros à la Sogepa, le véhicule financier de la Wallonie, et 5 millions d’euros à boosting.brussels, le fonds de solvabilité et de redressement des entreprises de la région bruxelloise.

 

Le dossier pour la Sogepa serait soumis à l’approbation cette semaine-ci, estime L’Echo, mais le prêt de boosting.brussels prend plus de temps. Dans un avis rendu le 15 septembre, boosting.brussels aurait souligné certains défis dans le plan d’affaires, surtout maintenant que le climat économique est moins favorable.

 

Exki 2.0 en préparation

En échange de ce soutien, l’entreprise devait préparer un plan de sauvetage complet. Avec le plan stratégique Exki 2.0, le groupe est censé dépasser à nouveau les pertes d’ici 2023, après trois années de chiffres rouges. Exki promet d’ouvrir de nouveaux restaurants, principalement en franchise, mais aussi de déployer une stratégie multicanal. La chaîne s’attaque ainsi à son concurrent flamand Foodmaker.

 

Par exemple, la formule a développé l’Exki Fridge, un réfrigérateur connecté qui peut servir de magasin sans personnel dans les cafétérias ou les bâtiments publics. Ainsi, la chaîne souhaite également s’aventurer sur le marché B2B. Exki Fridge prévoit de vendre 300 réfrigérateurs dans les trois à cinq prochaines années, ce qui représente un chiffre d’affaires supplémentaire de 30 millions d’euros. Exki souhaite également commencer à livrer des repas à domicile et développer une gamme de produits de détail.

 – Source : RetailDetail