#RTBF : Emissions spéciales sur les #inondations, un an après

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

#RTBF : Emissions spéciales sur les #inondations, un an après

Personne n’a oublié les terribles inondations qui ont frappé la Belgique voici un an. La RTBF se mobilise pour aider les communes les plus touchées au travers de diverses émissions richement documentées.

Dans la continuité de l’opération Trait d’Union (*), nos programmes s’adaptent pour revenir sur cet effroyable été 2021.

 

Diffusion sur VivaCité et sur La Une

Sur VivaCité, du 8 au 15 juillet, de 6h à 8h, dans « Liège Matin », Olivier Colle et Fabian Magri rencontreront, en direct, des habitants sinistrés et ceux qui les aident.

Sur La Une, tout au long de la semaine du 11 juillet, le journal télévisé partira à la rencontre des habitants des vallées dévastées par les inondations il y a un an. Avec, le 13 juillet, une édition spéciale présentée depuis Pepinster par Ophélie Fontana et ses équipes. A 13h et 19h30, les journalistes de la RTBF seront au plus près des préoccupations des sinistrés afin de faire le point sur la reconstruction.

 

Quel Temps ! Edition spéciale

Diffusion le 13 juillet sur La Une à 12h40

Les inondations de l’été dernier resteront à jamais gravées dans nos mémoires.

Nous n’avions jamais connu de catastrophe d’une telle ampleur depuis le début des relevés météorologiques. De telles inondations ont des répercussions humaines et environnementales, et nous allons devoir nous adapter dans les années à venir aux phénomènes climatiques extrêmes.

 

Documentaire « Inondations, un an après : La tête hors de l’eau ».

Réalisatrice : Valène De Valck

Diffusion le 13 juillet sur La Une à 20h35

Quarante personnes décèdent en juillet dernier, lors des inondations meurtrières qui ont frappé notre pays. Plus de 100.000 habitants perdent tout… Pendant un an, la réalisatrice Valène De Valck a partagé leurs moments de désespoir, de colère, de solidarité, de joie retrouvée… Comment se reconstruit-on après une telle épreuve ? Hommage aux témoins et aux victimes, compte-rendu de leurs efforts psychologiques plus que de leurs pertes matérielles, focus sur leur courage et sur leurs questions sur l’avenir, le leur et celui de la planète…

 

Documentaire « A travers les nuages »

Diffusion le 13 juillet, sur La Une à 22h05

En 2021, des pluies diluviennes se sont abattues sur la Province de Liège. La Vesdre est sortie de son lit et a inondé plusieurs localités telles que Pepinster, et Trooz. Un bilan humain lourd et une région dévastée. Ce documentaire s’intéresse aux moments de lumière, de solidarité, l’entraide, et les initiatives citoyennes positives qui sont nées pendant et à cause de cette catastrophe.

Et n’oublions pas, sur Auvio, « Alors on change ! », une émission mensuelle mise en œuvre avec certaines télévisions locales, qui traite d’une nouvelle façon de penser son environnement, ses solidarités actives… Les reportages s’axent sur les témoignages de citoyens qui proposent des solutions originales et novatrices pour réagir à la dérive globale.

 

 (*) Après les terribles inondations qui ont touché la Wallonie l’été dernier, la RTBF a voulu apporter une aide au long cours aux 10 communes les plus touchées en les accompagnant dans les étapes de reconstruction de la vie locale en cette année 2022. La mobilisation est continue aux côtés des habitants et habitantes de ces lieux sinistrés au travers d’émissions et de productions qui se déroulent chez eux, des moments positifs en présence de personnalités d’antenne du groupe RTBF.  L’objectif est simple : encourager la relance de la vie associative et sportive de ces 10 communes que sont Chaudfontaine, Esneux, Liège, Limbourg, Pepinster, Rochefort, Theux, Trooz, Verviers et Eupen.

 

« Nous ne pouvions pas envisager 2022 sans rester aux côtés des habitants de cette région au long de longs mois de reconstruction. Sans prétention, avec ce que nous savons faire, à savoir nos émissions, nos événements, nos relais éditoriaux, nous voulions être présents et combattre le découragement. Le nom Trait d’Union symbolise ce lien et la reprise de la vie associative culturelle et sportive locale », explique Jean-Paul Philippot.

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux