Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

LAGENCE BRUXELLESPROPRETE SUSPEND SES MISSIONS DE NETTOYAGE DANS LE QUARTIER LIEDTS


Mardi 6 septembre, l’Agence BruxellesPropreté a communiqué à la commune de Schaerbeek que suite à
une nouvelle agression subie Place Liedts par 2 de ses agents pendant l’exercice de leur mission, leur équipe
en charge du quartier Liedts Brabant Aerschot avait quitté les lieux et suspendu l’exercice de leurs missions
dans le quartier et ce jusqu’à nouvel ordre. Les Services de police de la Zone BruxellesNord sont intervenus
rapidement.

« Je tiens au nom de la commune de Schaerbeek à communiquer tout mon soutien aux agents victimes de
ces faits inadmissibles. Tout agent exerçant une mission de service public (policier, gardien de la paix, agents
de propreté, …) a le droit au respect dans l’exercice de ses fonctions et a le droit d’exercer cellesci en toute
sécurité », déclare l’échevine Deborah Lorenzino en charge de la propreté publique à Schaerbeek.

Une précédente agression avait déjà eu lieu le 24 aout dernier sur un agent de la même équipe. Celleci avait
été suivie d’une précédente suspension de service. Une réunion de crise réunissant la direction de l’Agence
BruxellesPropreté, l’échevine Deborah Lorenzino et un représentant de la zone de police avait alors permis
de mettre en place des mesures pour la reprise de l’entretien du quartier.

À l’initiative de l’Echevine et de la Bourgmestre f.f. Cécile Jodogne, une nouvelle réunion de crise s’est tenue
en urgence ce mardi 6 septembre afin de trouver, ensemble, un modus operandi permettant de rassurer
l’équipe en charge de l’entretien du quartier et la reprise de leurs activités. Plusieurs propositions ont été
mises sur la table.

A ce jour, cellesci n’ont pas permis la reprise du travail.

La commune de Schaerbeek est toujours en attente d’un retour et de demandes claires de la part de l’Agence
BruxellesPropreté.

Ce quartier très fréquenté non seulement par les riverains mais aussi par de nombreux chalands et
navetteurs ne peut être laissé à l’abandon. Il est donc urgent d’y reprendre du service.