Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

SCHAERBEEK : LA SALLE DU CROSSING DEVRAIT ACCUEILLIR PROCHAINEMENT UN « CENTRE DE TESTING » DU COVID 19.



Avec la propagation exponentielle du virus et les besoins en testing qui en découlent, Cécile Jodogne,
bourgmestre f.f. de Schaerbeek, a proposé, pendant l’été, très rapidement, que Schaerbeek accueille
un centre de dépistage de proximité et facile d’accès sur le territoire communal. Elle avait également
été en relation avec les milieux médicaux (généralistes, hôpitaux, maisons médicales…) qui partageaient
la même demande. La Bourgmestre plaidant sans cesse pour la cohérence et la bonne coordination des
mesures sur le territoire de la Région bruxelloise, a toujours insisté pour que cette nouvelle antenne
schaerbeekoise s’inscrive dans la stratégie de dépistage de la Cocom dont l’objectif est de pouvoir
monter à 9000 tests par jour, avec l’ouverture de 7 centres sur l’ensemble du territoire bruxellois, tout
en déchargeant les médecins généralistes et les hôpitaux submergés par les demandes de testing.
Etant donné le volume des lieux et l’espace disponible, la facilité d’accès et les possibilités de parking,
la possibilité de gérer facilement le flux de circulation des personnes à tester, l’espace disponible pour
les équipes sur place et pour le matériel, c’est le terrain indoor du Crossing qui a été retenu pour
l’accueillir. Ce choix vient d’être approuvé ce mardi matin par le collège des Bourgmestre et Echevins
de la commune
L’organisation d’un tel centre est une très lourde opération, à tous les points de vue : organisationnel,
technique, ressources humaines, financier… Cela fait donc près de deux mois que la commune travaille
à trouver des solutions avec la Cocom pour monter le projet de la manière la plus efficace possible dans
un lieu adapté. C’est la Croix-Rouge qui devrait être à la manœuvre pour l’organisation quotidienne du
Centre, en collaboration avec le CHU Brugmann.
Le centre, qui ne sera évidemment pas réservés qu’aux Schaerbeekoises et Schaerbeekois, devrait être
opérationnel d’ici 2 semaines, à raison de 6 jours par semaine et serait actif jusqu’au printemps 2021,
en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des accords des différentes parties