Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

Schuman Un projet plus végétal



La commission de concertation, qui a permis à tout le monde d’exprimer ses remarques sur le projet de réaménagement de la place Schuman, a rendu un avis favorable sous conditions. Ainsi, le processus administratif se poursuit. Sur base des conditions émises par celle-ci et en concertation avec Bruxelles Mobilité, Urban.brussels a aujourd’hui rédigé un article 191, qui demande certaines modifications au projet pour que le permis d’urbanisme puisse être délivré.

« Le réaménagement de la place Schuman et un projet important et ambitieux, qui a fait l’objet d’un concours international d’architecture remporté, en décembre 2017, par les bureaux COBE et Brut. J’ai toujours affirmé que s’il pouvait être amélioré, il le serait. Nous avons bien écouté les remarques émises lors de la commission de concertation et nous les avons transposées en conditions d’octroi. Ainsi à l’issue de la commission de concertation, mon administration, Urban Brussels,  et le demandeur, Bruxelles Mobilité, ont décidé de modifier, via le dispositif de l’article 191, le projet de réaménagement de la Place Schuman afin notamment de le végétaliser d’avantage et d’y implanter des arbres. Vu le peu d’espace disponible en sous-sol, les zones plantées seront surélevées tout en respectant le concept architectural initial et les exigences de sécurité. Je suis heureux de voir ce projet avancer, crucial pour l’image et l’ambiance du quartier européen. » déclare Pascal Smet Secrétaire d’état en charge de l’Urbanisme et les relations européennes.

« La concertation et l’intelligence collective ont fait leur travail et je m’en réjouis. Nous avons aujourd’hui un projet de place plus verte et conviviale, plus sûre pour les piétons et les cyclistes et plus accessible pour les PMR. Ces améliorations permettront à cette place d’assurer son rôle de cœur de l’Europe tout en étant un endroit de séjour apaisé et agréable pour les riverains. » ajoute Elke Van den Brandt, Ministre de la Mobilité et des Travaux Publics

Bruxelles Mobilité adaptera donc ses plans afin de renforcer la présence végétale, en tenant compte des contraintes du sous-sol. La fonction de séjour et la convivialité seront également renforcées avec plus de places assises. Du point de vue de la mobilité, le sens unique entre Cortenberg et la Petite rue de la Loi devra être inversé afin de mieux maîtriser le flux automobile et de pouvoir intégrer une piste cyclable bidirectionnelle raccordée à l’avenue de la Renaissance.

L’accès PMR à la zone centrale devra aussi être assuré ainsi qu’un guidage pour les malvoyants. La position de certaines bornes de sécurité sera également revue de manière à garantir la continuité confortable des modes actifs.

Une fois le plan adapté aux conditions du permis et le permis obtenu, les préparations pour le démarrage chantier pourront s’accélérer avec la prise en main du projet d’exécution par Beliris.