#SNCB :les objets perdus ou trouvés dans les #trains et les #gares sont de plus en plus récupérés par leurs propriétaires

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

#SNCB :les objets perdus ou trouvés dans les #trains et les #gares sont de plus en plus récupérés par leurs propriétaires

Perdre son ordinateur, oublier son manteau, égarer son doudou préféré, le Blue Monday devient encore plus déprimant quand on oublie ou que l’on perd quelque chose, comme par exemple dans un train ou une gare. Cependant, grâce à un nouvel outil facilitant la déclaration de perte instauré par la SNCB, de plus en plus d’objets retrouvent leurs propriétaires. En 2021, le taux de retour a augmenté de 12% par rapport à l’année précédente, et même de 15% par rapport à 2017.

Qu’il soit sentimental ou utile, un objet que l’on perd entache la journée de son propriétaire. Cela peut avoir lieu partout : dans un magasin, en rue, mais aussi dans une gare, sur un quai ou dans un train. En 2021, la SNCB a constaté une nette augmentation du taux de retour des objets perdus : 50%* d’objets perdus ont pu être restitués à leur propriétaire, contre 38% en 2020 et 35% en 2017. Ce taux atteint même 80% pour les portefeuilles. Cette hausse est issue de l’amélioration du service de la SNCB qui facilite les déclarations de perte et améliore le système de dépôt et la description des objets. Il est donc aujourd’hui plus facile pour le propriétaire de retrouver son bien.

Un formulaire à remplir et la recherche démarre

Le voyageur qui oublie ou perd un bien dans un train, sur le quai ou dans une gare belge peut compléter immédiatement le formulaire de déclaration de perte disponible sur le site de la SNCB. La recherche de son bien commence dès réception des données et la personne concernée reçoit un mail de confirmation de sa déclaration. Si un voyageur perd plusieurs objets, comme un sac à dos contenant une tablette, une seule déclaration suffit : il sélectionne « sac » et complète la description avec les objets qu’il contient.

Le voyageur reçoit 7 jours après l’introduction de sa déclaration un premier mail avec l’évolution de la recherche, et un 2e après 20 jours.

Si le voyageur éprouve des difficultés à remplir le formulaire en ligne, les guides en mobilité présents dans les gares pourront l’informer ou l’aider à le remplir avec leur propre smartphone. Plusieurs dizaines de milliers de déclarations de perte sont introduites chaque année.

Le trajet de l’objet perdu

Un objet perdu, retrouvé par un collaborateur de la SNCB ou un voyageur, est confié au personnel de gare qui se charge de retrouver son propriétaire. L’objet reste 7 jours dans la gare où il a été trouvé avant d’être envoyé dans un des dépôts répartis dans le pays.

Si l’objet retrouvé correspond à la description d’une déclaration, le voyageur est directement averti et peut récupérer son bien gratuitement durant 7 jours. Une fois l’objet placé dans un dépôt, le voyageur devra s’acquitter de €5 pour couvrir les frais de service. Il peut choisir le dépôt qui lui convient le mieux pour venir chercher l’objet.

Lorsqu’aucun propriétaire n’est identifié, ou qu’aucun voyageur n’a réclamé son bien, les objets sont donnés aux « Petits Riens » après une durée de 50 jours. Cette association, active dans la collecte, le tri et la vente de biens de seconde main, travaille également dans l’économie sociale et active des personnes en parcours d’insertion socioprofessionnelle.

Des histoires qui balaient le Blue Monday

Si ce service a un coût pour la SNCB, il n’en reste pas moins utile et nécessaire pour les voyageurs. En témoigne un collaborateur de la SNCB : « Nous avons un jour retrouvé le costume d’un futur marié, oublié sur le quai. Le mariage avait lieu peu de temps après. Le propriétaire a été retrouvé et contacté 3 ou 4 jours avant le mariage. Autant dire que ceci avait donné lieu à une 1e scène de ménage, m’avait confié le client », raconte Gérard Guillaume. Il ajoute : « Les clients qui retrouvent leurs biens sont très reconnaissants. Parfois, pour des objets simples mais avec beaucoup de valeur sentimentale, les émotions prennent le dessus. Pour d’autres qui ont perdu un objet important, comme une thèse de fin d’études par exemple, le soulagement est indescriptible. »

En 2021, la SNCB a retrouvé des objets insolites qui ont chacun une histoire… Des objets comme un frigo, un violoncelle, une chaise roulante, une béquille, une contrebasse, une antenne parabolique, une décoration de pierre tombale ou encore une barre de pole dance ont été retrouvés. Top 5 des catégories d’objets perdus : sacs/valises, équipements électroniques, vêtements, porte-monnaie/portefeuille, clé/porte-clés.

La chance de retrouver ses objets perdus a augmenté, une bonne nouvelle en ce jour de Blue Monday avec entre 15.000 et 20.000 objets restitués à leur propriétaire par an, mais la SNCB rappelle aux voyageurs qu’il est nécessaire de rester vigilant et de vérifier de ne rien oublier dans une gare ou à la descente du train. Pour plus d’infos sur les objets perdus, consultez la page dédiée sur le site web de la SNCB.

*Ce chiffre est une moyenne calculée sur les 10 premiers mois de l’année 2021, les objets perdus du novembre et décembre pouvant aujourd’hui encore être récupérés.