Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

STIB : du pré-métro au métro, mode d’emploi



 

La plupart des stations de l’actuel pré-métro situées entre Albert et la Gare du Nord ont été conçues pour pouvoir être transformées en station de métro. Cela nécessite quelques interventions, comme le rehaussement des quais. Le tunnel devra également être adapté, avec la mise en place d’une nouvelle signalisation et l’ajout d’un troisième rail pour l’alimentation électrique du métro.

Des opérations similaires ont déjà été réalisées en 1976 pour la conversion de la ligne 1 en métro (entre De Brouckère et Schuman) et en 1988 pour la ligne 2. Le contexte de travail et les contraintes ont fortement changé, mais nous pouvons fortement nous en inspirer pour éviter de réinventer la roue.

Le rehaussement des quais

La plupart des quais des stations de pré-métro comportent un quai haut sur lequel arrive les escalators et escaliers suivi des quais bas permettant aux voyageurs d’accéder aux trams de plain-pied. Cette partie basse devra être rehaussée au même niveau que la partie haute afin de coïncider avec le plancher du métro. Les stations Rogier, De Brouckère, Bourse, Anneessens, Gare du Midi, Porte de Hal, Parvis de Saint-Gilles et Horta sont concernées donc par les rehausses de quai. La station Gare du Nord fait exception puisque dans son cas, la totalité du quai se situe à la même hauteur et ce sont les voies qui ont été rehaussées pour permettre l’embarquement et le débarquement de trams.

Au total, il faudra remonter les 22 quais de 8 stations sur une longueur de 45 m et une plus grande largeur (quais centraux).

Afin de limiter la coupure de l’exploitation des trams, les travaux préparatifs s’effectueront essentiellement la nuit. Ils consistent à évacuer un maximum de matériaux lourds et à la préparation des coffrages qui permettront de construire les quais rehaussés. C’est pour cette raison que les nez de quais bas (qui sont dans le gabarit du futur métro) seront remplacés par des nez de quais en bois – matériau plus léger et facile à évacuer.

Nouvelle signalisation

Avant l’arrivée du métro, il faut également renouveler la signalisation. Ce système de communication garantit que les métros peuvent conduire en toute sécurité dans les tunnels et les gares. Le nouveau système sera progressivement agencé dans le courant 2022 pour pouvoir commencer des essais dès la mi-2023.

Troisième rail

Enfin, l’alimentation électrique doit également changer. Le métro fonctionne sur un voltage différent de celui du tram (900V au lieu de 700V). De plus, le métro n’est pas alimenté par une ligne aérienne comme le tram, mais par un troisième rail placé le long des voies.

Planning

Le planning est lié à celui des travaux de la station Toots Thielemans. Les travaux de préparation seront effectués de 2021 à 2024. L’intervention finale est programmée en janvier-février 2025, les essais se déroulant de mars à juin 2025.

Source METRO3