Suisse 1-1 (1-3 t.a.b.) Espagne

Malgré un but d’avance et une supériorité numérique de près d’une heure, l’Espagne a eu besoin de la séance de tirs au but pour se défaire de la Suisse.

Le match

D’entrée la domination espagnole se faisait sentir et la Roja ouvrait logiquement la marque une frappe détournée de Jordi Alba par Zakaria pour prendre les commandes face à une Nati totalement inhibée.

L’autre latéral ibérique, Azpilicueta, aurait pu doubler la mise quelques instants plus tard mais sa tête à bout portant était repoussée par Sommer. Qu’importe, l’Espagne avec la possession n’était jamais mise en danger par les joueurs de Petkovic.

Alors qu’ils ne semblaient pas en mesure de revenir, Shaqiri et ses équipiers allaient profiter d’une mésentente entre Laporte et Torres pour égaliser (68e). La joie était de courte durée puisque Freuler se voyait expulsé quelques instants plus tard pour un tacle trop haut sur Moreno (77e). Une infériorité numérique qui n’empêchait pas la Suisse d’accrocher une séance de tirs au but pour la troisième fois en trois matches à élimination directe à l’EURO.

En feu tout au long de la prolongation, Yann Sommer stoppait le premier tir au but espagnol mais ça ne suffisait pas pour éviter – au contraire des huitièmes contre la France – l’imprécision de ses équipiers dans l’exercice.

La Roja, déjà lauréate à trois reprises, retrouve le dernier carré de la compétition pour le première fois depuis 2012

Source:fr.uefa.