TOILETTES PUBLIQUES

Le manque de toilettes publiques à Bruxelles, vecteur d’inégalités

 

À Bruxelles, seulement une toilette publique pour 11.000 habitant·e·s.

 

Alors que la Région bruxelloise compte plus de 1,2 million d’habitant·e·s et est fréquentée par des millions de navetteur·euse·s, voyageur·euse·s, touristes … par an, il n’existe actuellement que 175 sanitaires (comprenant toilettes et urinoirs) publics et accessibles sur l’ensemble du territoire, dont à peine un peu plus de 60 toilettes gratuites. Ce nombre insuffisant pose question, d’autant qu’il existe de nombreuses barrières d’ordre pratique et social à l’accès aux toilettes publiques. Un « plan toilettes » pour toute la Région Bruxelles-Capitale semble indispensable.

 

C’est ce qui ressort aujourd’hui de la mise en commun des données récoltées par l’asbl Infirmiers de ruel’application Peesy et le groupe de recherche sur la précarité hydrique HyPer (ULB). À l’occasion de la publication du nouveau Plan des toilettes gratuites, les trois projets plaident pour que la question des toilettes publiques fasse l’objet d’une gestion régionale.